by Paul Barthélemy Jeulin (1863 - 1936), as Paul Gravollet

Pays natal
Language: French (Français) 
J’ai pris le sentier qui suit la vallée,
Le jli sentier de genêts ;
Ce sentier, je le reconnais.
Toute la ramure est ensoleillée,
Il me semble que je renais !

Après de trop longues années,
Je reviens au pays natal ;
Bien des illusions, helas ! se sont fanées,
Que j’emportai d’espoir enrubannées,
Doux bagage sentimental !

Je veux oublier les épreuves
Qui m’attendaient où j’ai passé,
Chercher des illusions neuves,
Et que tout soit effacé
Des miseres de passé !

Voici les bruyères roses,
Voici les prés reverdis !
Enfant, j’amais déjà la douceur de ces choses,
Maintenant que j’y viens l’âme et le cœur grandis,
Je crois entrer au paradis !

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Laura Prichard [Guest Editor]

Text added to the website: 2017-05-30 00:00:00
Last modified: 2017-05-30 21:28:32
Line count: 20
Word count: 114