by Charles-Simon Favart (1710 - 1792)

C'est une misère
Language: French (Français) 
  C'est une misère 
  Que nos jeunes gens !
  L'âge dégénère ; 
  Ah ! le pauvre temps!
Quand j'étais dans ma jeunesse,
  Que les amans 
  Étaient charmans !
Qu'ils avaient de politesse !
  Ils étaient ardens, 
    Pressans. 
On n'en voit plus de cette espèce,
On n'en voit plus de si galans.
  Ah ! le pauvre temps!
Chacun disait : ah qu'elle est belle !
Et me jurait amour fidelle...
A présent, eh ! bien, eh bien...
On ne me dit plus rien, rien,
        Rien.
Il n'est plus d'amour sincère,
Il n'est plus [de cœurs]1 constans ;
    L'âge dégénère ;
  Ah ! le pauvre temps !
    Tout est vanité, 
    Faste sans largesse,
    Plaisirs sans gaîté, 
    [Amour]2 sans tendresse,
    Leur délicatesse
    Est dans leur santé.
Ah ! ah ! ah ! ah ! sur mes vieux ans,
    Quel pauvre temps !

About the headline (FAQ)

View original text (without footnotes)

Confirmed with La Fée Urgèle, ou Ce qui plait aux Dames, Comédie en quatre actes, mêlée d'ariettes; par Favart, musique de Duni, Paris, Chez Vente, libraire, boulevard des Italiens, no. 7, près la rue Favart, 1807, page 19.

1 Blangini: "d'amante"
2 Blangini: "amants"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2019-07-16
Line count: 30
Word count: 139