by Jules Lorin (d. 1853)

Chanson cavalière
Language: French (Français) 
D'amour à tes genoux, ma belle,
Si ma chanson savait causer
Mieux qu'un baiser,
Ma chanson serait éternelle ...
Je n'aurais souci du baiser.

Mais la chanson tait mille choses
Dont, plus hardi, sait s'aviser
Le doux baiser ...
Fou qui chante des lèvres roses,
Que ses lèvres peuvent baiser !

Du poète qui vraiment aime
Tout le délire en un baiser
Doit s'apaiser ...
Il n'est plus ravissant poème
Que chanson courte et long baiser !

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Johann Winkler

This text was added to the website: 2020-05-29
Line count: 15
Word count: 77