Sérénade
Language: French (Français) 
1
La nuit a jeté sur Grenade
  Son voile noir ;
Je viens chanter ma sérénade
  De chaque soir.
Écoute bien à ta fenêtre
  Mon cœur, mon chant !
Qui sait ? Tu souriras peut-être
  En te cachant.

2
Et tu te diras, ma cruelle,
  Il a raison
D'aimer ainsi. La nuit est belle
  À l'horizon !
Les fleurs embaument la nature,
  Et tout autour
J'entends s'exhaler un murmure
  D'ardent amour.

3
Et puis de Grenade à Seville
  (Pays heureux),
Jamais on n'a vu jeune fille
  Sans amoureux ;
Jamais personne ne s'avise
  De les blâmer.
Aussi vais-je faire à leur guise,
  Je vais aimer !

Confirmed with Théâtre de campagne. Deuxième série, Eugène Labiche, Gustave Droz, Edmond Gondimet, Henri Meilhac, Ernest d'Hervilly, André Theuriet, Le comte Sollohub, Paris, Paul Ollendorff, 1877, page 257. In Une Sérénade, scène proverbe avec chants et tableaux


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2020-01-10 00:00:00
Last modified: 2020-01-10 10:16:43
Line count: 27
Word count: 106