by Louis Pomey (1835 - 1901)

Canzonetta de concert
Language: French (Français) 
La nuit monte, tiède et sombre,
Nulle étoile, fleur de l'ombre,
Ne scintille au front des cieux !

Mais qu'importent les étoiles
Lorsque brillent sous tes voiles
Les éclairs de tes beaux yeux !

La voici l'heure amoureuse,
Où, langoureuse, 
L'âme heureuse
S'abandonne à cette extase
Qui l'embrase !
 
La lagune est solitaire.
Sous les murs de ton palais
Glisse ma barque légère
Que balance un air pur et frais...

Je t'appelle ! je t'implore !
Quelle crainte peut encore
T'arrêter quand je suis là ?

Hâte-toi belle indolente,
Jamais heure plus charmante
À l'amour ne sourira.

Un instant peut faire naître
Un obstacle à tant de bonheur !
Dois-je donc sous ta fenêtre,
Ô cruelle, mourir de douleur !

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Erin McOmber

This text was added to the website: 2020-07-06
Line count: 25
Word count: 120