by Thomas Moore (1779 - 1852)
Translation by Thomas Gounet (1801 - 1869)

Qui se souvient d'Hélène
Language: French (Français)  after the English 
Qui se souvient d'Hélène, 
Doux orgueil de notre plaine?
Quand de William l'étranger
Elle devint la compagne? 
Qu'Amour toujours l'accompagne!
Répétait chaque berger.

Les mers les moins orageuses
Ont des saisons dangereuses.
William dit: en d'autres lieux
Le sort sera plus prospère.
À sa chaumière, á son père
Hélène fit ses adieux.

En chemin cette pensée 
Navrait son âme oppressée. 
Un soir, après bien des maux,
Ils virent parmi les arbres 
Briller l'ardoise et les marbres
D'un castel aux fiers créneaux.

D'apaiser notre souffrance
Ces murs offrent l'espérance.
Puis William sonna du cor
Bientôt en riche livrée
Un valet leur donne entrée
Salue et s'incline encor.

Voici votre Châtelaine,
Dit le Lord, montrant Hélène.
Qu'on s'empresse à lui prouver
Qu'elle règne sans partage
Sur ces biens, mon héritage!
Hélène croyait rêver.

Ce n'était point un mensonge,
Douce erreur d'un heureux songe.
William n'est plus l'étranger
Dans ces superbes demeures; 
Mais l'amour compte ses heures,
Comme s'il était berger.

About the headline (FAQ)

Authorship

Based on

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: John Versmoren

Text added to the website: 2003-11-03 00:00:00
Last modified: 2014-06-16 10:01:57
Line count: 36
Word count: 158