by Pierre Jean de Béranger (1780 - 1857)

L'opinion de ces demoiselles
Language: French (Français) 
Quoi! c'est donc bien vrai qu'on parie
Qu'l'enn'mi va tout r'mettre chez nous
Sens sus d'ssous. L'Palais Royal,
Qu'est not' patrie,
S'en réjouirait; Chacun son intérêt.
Aussi point d'fille qui ne crie:
Viv' nos amis,
Nos amis les enn'mis!

D'nos Français j'connaissons l's astuces;
Ils n'sont pas aussi bons chrétiens
Qu'les Prussiens.
Comm'l'argent pleuvait quand les Russes
F'saient hausser d'prix
Tout's les filles d'Paris!
J'n'avions pas l'temps d'chercher nos puces.
Viv' nos amis,
Nos amis les enn'mis!

Mais, puisqu'ils r'vienn't, faut les attendre.
Je r'verrons Buloff, Tchitchagoff,
Et Platoff;
L'bon Sacken, dont l'coeur est si tendre,
Et puis ce cher ...
Ce cher monsieur Blücher!
Ils nous donn'ront tout c'qu'ils vont prendre.
Viv' nos amis,
Nos amis les enn'mis!

Drès qu'les plum's de coq vont r'paraître,
J' secoûrons, d'façon à l' fair' voir,
Not' mouchoir.
Quant aux amants, j' dois en r'connaître,
Ca tomb' sous l' sens,
Au moins deux ou trois cents.
Pour leur entré' louons un' fenêtre.
Viv' nos amis,
Nos amis les enn'mis!

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Auditorium du Louvre

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 35
Word count: 166