Jeune voix que Dieu fit éclore
Language: French (Français) 
Jeune voix que Dieu fit éclore
Comme un hymne au matin du jour,
Chaque âme en ce triste séjour
Pour toi fut un temple sonore
Que tu remplis de sons, de délire et d’amour.

Bulbul ainsi que toi ne chante qu’une aurore :
Mais il revient souvent au bois qu’il a quitté,
Écouter si du roc la source coule encore.
En soupirs aussi purs si le son s’évapore.
Si la rosée y tombe aux tièdes nuits d’été.

Ah ! reviens comme lui, bel oiseau qui t’envoie !
Tu trouveras toujours un écho dans nos bois.
Un désert dans nos cœurs qu’aucun bruit ne console.
Et des pleurs dans nos yeux pour tomber à ta voix.

About the headline (FAQ)

Confirmed with Œuvres complètes de Lamartine. Recueillements poétiques, Chez l’auteur, tome 5, 1860, pages 411-412.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2021-02-27
Line count: 14
Word count: 115