by Gabriel Vicaire (1849 - 1900)

Au ciel qui s’emplit de reflets dorés
Language: French (Français) 
Au ciel qui s’emplit de reflets dorés
Monte, en gazouillant, l’alouette grise.
Avec le matin vole dans la brise,
Vole, mon cœur, vole au delà des prés!

Le baiser revient aux lèvres mi-closes,
Comme l’hirondelle aux toits du château.
La porte d’argent s’ouvrira tantôt ;
Vole, mon cœur, vole au milieu des roses!

L’heure virginale, attendant le jour,
Au creux de sa main boit de la rosée ;
Et puis elle rit comme une épousée.
Vole, mon cœur, vole au jardin d’amour!

Et voici venir, sommeillant encore,
Ses cheveux si blonds sur le ciel tout bleu,
Celle qui prétend qu’elle t’aime un peu.
Vole, mon cœur, vole au fond de l’aurore!

About the headline (FAQ)

Confirmed with Gabriel Vicaire, L’Heure enchantée, Paris, Alphonse Lemerre, éditeur, 1890, page 107.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Andrew Schneider [Guest Editor]

This text was added to the website: 2019-06-22
Line count: 16
Word count: 111