by Anatole le Braz (1859 - 1926)

En Mai
Language: French (Français) 
Des cloches ont tinté dans le calme du soir...
Ô mon pays, pays d'Armor, si doux à voir,
Terre en qui l'on sent vivre une âme presque humaine,
Quel est ce souvenir qui vers toime ramène?

On dirait qu'un ami me conduit par la main,
Et je vais... des ajoncs verdissent le chemin;
L'air s'emplit de l'odeur des aubépines blanches;
Les larmes de la nuit tremblent au bout des branches;
C'est signe que l'on pense à moi, des pleurs aux yeux,
Et, d'être ainsi pleuré, mon exil est joyeux.

Authorship:

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive):


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 10
Word count: 89