by Eugène Adénis-Colombeau (1854 - 1923)

Faust et Hélène
Language: French (Français) 
Méphisto
Esprits qui voltigez dans l'ombre du soir calme
Et qui rafraîchissez d'un souffle ami
Avec la palme
De vos ailes,
Le front de mon Faust endormi,
Si fous que soient les vœux qu'il
forme dans la fièvre
De ses désirs jamais lassés,
Au moindre mot qui tombe de sa lèvre,
Obéissez.

Faust
Je m'éveille aux parfums des roses de la plaine
Purs Esprits,
Épars sous les cieux,
Qui me berciez d'un songe merveilleux,
À vous merci !

Méphisto
Plus légers qu'une haleine,
Ils s'évanouissent dans l'air
À quoi rêviez-vous donc ?

Faust
À la beauté d'Hélène,
Toujours !
À la splendeur divine de la chair !

Méphisto
Quelle folie!
Et, comme votre cœur facilement oublie!
Marguerite n'est plus qu'un lointain souvenir.

Faust
Tais-toi ! Tais-toi !
Ne trouble pas encore ma conscience
Du seul remords que j'en voudrais bannir !

Méphisto
Ou retournez à la science,
Ou cherchez en l'oubli dans le plaisir.

Faust
Non, non, je veux connaître sans souci d'autre volupté,
Celle qui résume en son être
Tout l'idéal de la beauté.

Hélène au front de lys
Hélène au cœur de flamme
Toute la femme !
Toute l'âme,
Tout le poème de l'amour
Viens à travers les temps,
Viens à travers les âges
Hélène, Hélène,
Viens.

Hélène au front de lys
Hélène au cœur de flamme,
Toute la femme !
Toute l'âme,
Tout le poème de l'amour
Viens à travers les temps,
Viens à travers les âges
Émerveiller mes yeux du plus beau des visages
Qui jamais apparût au jour !

Méphisto
Tout, excepté cela,
Docteur !
En vérité, vouloir posséder la beauté
Qui n'apparût qu'une fois sur la terre,
Et fit jaillir d'une source adultère tant de fleuves de sang
C'est tenter Dieu.

Faust
Je veux...

Méphisto
Je crains que ce ne soit le dernier de vos vœux.

Faust
Ah ! Hélène ! Hélène !

Hélène
Par l'effort d'un vouloir sublime
Qui m'arrache à mon lourd sommeil ?
Qui me ranime ?

Faust
L'éternel désir ô Divinité,
O miracle éternel de grâce et de beauté !
Hélène
Beauté fatale, qui déchaîne au
terrestre séjour !
La Haine !

Faust
Et qui fait triompher l'amour !
Hélène, indifférent au blâme,
Sourd à la voix du ciel qui s'attristait sur moi,
Je t'ai voulue et j'ai donné mon âme
Aux tourments de l'Enfer
Pour un baiser de toi !

Hélène
Oui, celui qui m'aime
Se montre sans pitié pour autrui,
Pour lui-même !
J'ai souffert et j'ai fait souffrir
L'orgueil douloureux de mes charmes
A semé, dans le deuil des larmes,
La mort et je n'ai pu mourir.
Mon âme errant sur le Désir
Vit toujours, mais mon cœur repose.
Ne me force pas à rouvrir,
Insensé, ma paupière close.

Faust
Ils expiraient dans un sourire,
Tous ceux qu'ont éblouis les regards de tes yeux !
Que je voie un instant leur double étoile luire,
Je mourrai de bonheur comme eux !

Hélène
Non, non, plus de victimes !

Faust
Je t'aime, sois à moi !

Hélène
Fol amour ! Espoir vain !
N'ajoutons pas un nouveau crime à d'anciens crimes.
L'Amour est maudit !

Faust
L'Amour est divin, Hélène !
Ne te souviens plus du passé qui pleure.
Rappelle-toi l'heure
Où tu t'enivrais de l'ardent baiser.

Hélène
Je vis ! Je renais !

Faust
Rappelle-toi !

Hélène
Quel feu me dévore !
Je vis ! Je renais !
L'amour fait encore palpiter ma chair sous l'ardent baiser !

Faust
Ne te souviens plus du passé qui pleure.

Hélène
Quel feu me dévore !
Je vis ! Je renais !

Faust
Rappelle-toi l'heure ! Rappelle-toi !
Amour qui m'enfièvres,
Flammes du désir,
Joignez nos deux lèvres pour les embraser !
Amour qui m'enfièvres,
Brûlante flamme.

Faust et Hélène
O brûlante flamme,
Ah ! Joignez nos deux lèvres pour les embraser
Joignez nos deux lèvres,
Joignez nos deux lèvres pour les embraser !

Hélène
Je sens, Dieu d'amour
S'embraser mon âme,
Mon corps se briser.

Faust
Ah !

Hélène et Faust
Ah ! Je t'aime !

Faust
O nuit, o nuit,
J'ai fait tenir toute une éternité de bonheur en une heure brève.
Tel un Dieu,
J'ai connu l'immortelle beauté !

Méphisto
Hélas ! Tu n'as connu que la beauté du rêve
Et voici le réveil !

Faust
Dieu puissant !
Tous ces spectres tachés de sang !

Méphisto
Les combattants d'Hellas !
Les conquérants d'Asie !
Tous ceux qui pour elle ont perdu la vie !
Ils vont vous enfermer dans un cercle étouffant.
Au large ! À l'instant !

Hélène
Quoi ! Déjà rompre la chaîne
De nos bras amoureux ?

Faust
Hélène !

Hélène
De mon amour es-tu las ?

Méphisto
Si vous ne vous séparez d'elle,
C'en est fait de vous !

Hélène
Ne suis-je plus belle ?

Méphisto
Loin d'ici !

Hélène
Ne me quitte pas.

Méphisto
Loin d'ici !
Voyez, voyez tous ces fantômes,
Dans la plaine au sombre décor.

Faust
Grandissez, grandissez, fantômes
Dans la plaine au sombre décor.

Méphisto
Sa beauté coûta des royaumes,
Son amour enchaîne la mort !

Hélène
Mon amour sera le plus fort !
Laissez, laissez, ces fantômes !

Faust
Grandissez, grandissez, fantômes
Dans la plaine au sombre décor
Sa beauté coûta des royaumes,
Son amour entraîne la mort.

Méphisto
Son amour entraîne la mort.

Hélène
Mon amour sera le plus fort !

Méphisto
Son amour entraîne la mort.

Faust
Grandissez, fantômes,
Dans la plaine au sombre décor
Sa beauté vaut tous les royaumes.

Hélène
Laissez, laissez, tous ces fantômes
Dans la plaine au sombre décor
Ma beauté coûta des royaumes,
Mon amour sera le plus fort !

Méphisto
Voyez, tous ces fantômes
Dans la plaine au sombre décor.
Voyez,
Le cercle se resserre et la nue étincelle !

Faust
Nuit d'hymen, de clartés !

Hélène
Dis-moi que je suis belle !

Méphisto
Regardez !

Faust
Je ne vois qu'elle !

Hélène
Cher amour !

Méphisto
Écoutez !

Faust
Je n'entends que sa voix !

Méphisto
Il faut me suivre !

Hélène
Conquise, en tes bras, garde-moi !
Par l'amour tu m'as fait renaître.
Je ne veux vivre que pour toi !

Faust
Fantôme, Esprit, Démon,
Je suis ton Maître !
Arrière !

Méphisto
Prenez garde !
Qu'allez-vous faire ?

Faust
Ni l'enfer ni le ciel, ne m'ôteront avec Hélène
L'amour conquis, le bonheur éternel !

Hélène
Ah ! L'on m'entraîne!
Adieu !

Méphisto
Sur nous malheur !
Nous avons tenté Dieu !
Sur nous malheur !

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

This text was added to the website: 2009-06-22
Line count: 260
Word count: 1070