Kérob-Shal - Trois chansons

Song Cycle by Florent Schmitt (1870 - 1958)

Word count: 252

Note: the title of this cycle was constructed from the first syllables of the three poets: Ker(dyk), Aub(ry), and Chal(upt).

1. Octroi [sung text checked 1 time]

Tout un paysage en lignes blanches,
L'octroi de Paris est un Foujita
Avec un oiseau sur une branche
D'un arbre comme il y en a des tas.

Un réverbère est encore en vie
Sur la grille qui coupe du jour
Et dans cette petite aube en sourdine
C'est le passage des topinambours.

Tout un monde somnolent s'avance
En cette lumière d'échafaud
Tandis que le gabelou de la lance
Perce le secret des tombereaux.

Authorship

Researcher for this text: Eric Bauer

2. Star [sung text checked 1 time]

J'entends s'égrener ton rire
Quand j'attendais ton aveu,
Dans le soir où je soupire...
Une étoile file. -- « Un vœu ! ...

Fais vite un vœu, car un ange
Là-bas l'attend ! » -- « Un vœu, mais ? ... »
-- « N'en as-tu donc de rechange ? »
L'étoile fuit à jamais.

[On se tait. Un ange]1 passe
En vain. Il passe, en effet,
Pour chercher parmi l'espace
Le vœu que tu n'as pas fait.

Authorship

See other settings of this text.

View original text (without footnotes)
1 Berners: "Nous nous taisons. L'ange"

Research team for this text: Malcolm Wren [Guest Editor] , Eric Bauer

3. Vendredi XIII [sung text checked 1 time]

Dans le jardin de Luxembourg,
Sous les berceaux tôt défleuris, 
Dans le jardin du Luxembourg,
Quatre fontaines sont taries.

Le nonce dénoua son masque
Afin de pouvoir se mirer,
Un soir, dans la première vasque
En revenant du bal paré.

La princesse de Trébizonde,
Se promenant au bord de l'eau,
Laissa s'échapper son anneau
Qui disparut dans la seconde.

Dans la troisième on dit qu'un jour
La fille du roi de Pologne,
Sous les yeux de toute la cour,
Se baigna sans nulle vergogne.

Et, destin funeste prédit
Par une tireuse de cartes,
Je dois le prochain vendredi
Treize me noyer dans la quarte.

Authorship

Researcher for this text: Eric Bauer