Deux mélodies

Song Cycle by Adolphe Borchard (1882 - 1967)

Word count: 1728

1. Dédicace [sung text not yet checked]

Pour que l’aube à jamais soit douce à mes pensées,
Ma jeunesse a suivi tes pas en leurs chemins
Et garde, par delà les aurores passées,
La fleur de ton sourire aux roses du matin.

Pour que l’heure à jamais fût ton heure et la mienne
Dans un seul sablier j’ai mêlé, jour à jour,
Afin que je n’oublie et que tu te souviennes,
La cendre d’or vivant de notre double amour.

Pour que les soirs soient doux à jamais en nos soirs
J’ai marché près de toi quand le bois s’est fait sombre.
Et ta bouche respire encor, ô Passé noir !
La rose épanouie à son rire dans l’ombre.

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Invocation [sung text not yet checked]

[ ... ]

LE POÈTE
 Est-ce toi dont la voix m'appelle, 
 Ô ma pauvre Muse ! est-ce toi ? 
 Ô ma fleur ! ô mon immortelle ! 
 Seul être pudique et fidèle 
 Où vive encor l'amour de moi ! 
 Oui, te voilà, c'est toi, ma blonde, 
 C'est toi, ma maîtresse et ma sœur ! 
 Et je sens, dans la nuit profonde, 
 De ta robe d'or qui m'inonde 
 Les rayons glisser dans mon cœur.

[ ... ]

Authorship

See other settings of this text.

First published in Revue des Deux Mondes, June 15, 1835.


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]