Mireille

Opera by Charles Gounod (1818 - 1893)

Word count: 405

. Sainte ivresse [sung text checked 1 time]

Sainte ivresse, divine extase,
Pur transport dont mon coeur s'embrâse,
Rêve heureux, doux enchantement!
Le ciel même
S'ouvre et s'enflamme,
Et dans l'air et dans mon âme,
Dans l'air et dans mon âme
Tout est joie et rayonnement!

Du divin Paradis, à moi voix descendues,
Les deux saintes
Viennent à moi
Conduites par un ange aux ailes étendues;
Je les voi! Je les voi! 

Sainte ivresse, divine extase,
Pur transport dont mon coeur s'embrâse,
Rêve heureux, doux enchantement!
Le ciel même
S'ouvre et s'enflamme,
Et dans l'air et dans mon âme,
Dans l'air et dans mon âme
Tout est joie et rayonnement!

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Set by by Charles Gounod (1818 - 1893), 1864, published 1874, first performed 1864 [ medium voice and piano ]
Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

. Magali [sung text checked 1 time]

La brise est douce et parfumée,
L'oiseau s'endort sous la ramée
Au fond du bois silencieux,
Au fond du bois silencieux.

La nuit sur nous étend son voile
Et dans les cieux
Je vois une amoureuse étoile
Lui à mes yeux!

O Magali, ma bienaimée,
Fuyons tous deux sous la ramée,
Au fond du bois silencieux,
Au fond du bois silencieux.

La nuit sur nous étend ses voiles,
Et tes beaux yeux
Vont faire pâlir les étoiles
Au sein des cieux.

Non, non, je me fais hirondelle
Et je m'envole à tire d'aile,
Tu peux aller au bois seulet.
Adieu donc, fuis a perdre haleine,
Pauvre oiselet,
L'oiseleur te prendra sans peine
A son filet.

C'est en vain que tu me crois prise,
Je suis nuage! Et moi la brise,
Je t'emporte dans un rayon.
Je suis le bleuet qui sommeille
Dans le sillon.
Pour t'avoir je me fais abeille
Ou Papillon...

Le cloitre enfin m'ouvre ses portes,
Je suis le missel que tu portes.
C'est moi qui te consolerai
Si tu me suis au monastère,
La, je mourrai.
Alors je me ferai la terre
Et je t'aurai...

Maintenant, je me crois aimée,
Fuyons tous  deux sous la ramée,
Au fond du bois silencieux,
Au fond du bois silencieux.

La nuit sur nous étend son voile
Et dans les cieux
Je vois une amoureuse étoile
Luire à mes yeux!

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Set by by Charles Gounod (1818 - 1893), CG 8c (1864), first performed 1864 [ vocal duet with piano ]
Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

. Pitié pour mes larmes [sung text checked 1 time]

À vos pieds, hélas, me voilà,
Je suis sans défense et sans armes,
Si ma pauvre mère était là
Elle aurait pitié de mes larmes.

Son âme était clémente et bonne,
Mes pleurs se séchaient sous sa main,
Et dans les cieux elle pardonne
A l'enfant qui vous prie en vain!

Ah! c'en est fait... je désespère
Si Dieu ne vient me secourir
Vous voulez donc me voir mourir
Comme elle, répondez mon père?

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Set by by Charles Gounod (1818 - 1893), 1864, first performed 1864 [ medium voice and piano ]
Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]