Trois duos pour mezzo-soprano et contralto, poèmes de Théodore de Banville

Song Cycle by Marguerite Roesgen-Champion (1894 - 1976)

Word count: 354

1. Odelette [sung text not yet checked]

Jeune homme sans mélancolie, 
Blond comme un soleil d'Italie, 
Garde bien ta belle folie.

C'est la sagesse ! Aimer le vin, 
La beauté, le printemps divin, 
Cela suffit. Le reste est vain.

Souris, même au destin sévère :
Et, quand revient la primevère, 
Jettes-en les fleurs dans ton verre.

Au corps sous la tombe enfermé, 
Que reste-t-il ? D'avoir aimé 
Pendant deux ou trois mois de mai.

" Cherchez les effets et les causes ", 
Nous disent les rêveurs moroses. 
Des mots ! Des mots !... Cueillons les roses !

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. La muse [sung text not yet checked]

Près du ruisseau, sous la feuillée,
Menons la Muse émerveillée
Chanter avec le doux roseau,
Puisque la Muse est un oiseau.

Puisque la Muse est un oiseau,
Gardons que quelque damoiseau
N'apprenne ses chansons nouvelles
Pour aller les redire aux belles.

Un méchant aux plus fortes ailes
Tend mille pièges infidèles.
Gardons-la bien de son réseau,
Puisque la Muse est un oiseau.

Puisque la Muse est un oiseau,
Empêchons qu'un fatal ciseau
Ne la poursuive et ne s'engage
Dans les plumes de son corsage.

Mère, veillez bien sur la cage
Où la Muse rêve au bocage.
Veillez en tournant le fuseau,
Puisque la Muse est un oiseau.

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Ballade pour les Parisiennes [sung text not yet checked]

On voit partout, chez les Teutons
Et chez le Mormon polygame,
Des Iris et des Jeannetons
Fort dignes de l'épithalame;
Et Vienne a, tout comme Bergame,
Des anges dont on est épris;
Quant à ce qu'on nomme: la femme,
C'est un article de Paris.

Elle est bouchère, et nous, moutons.
C'est le plus divin amalgame
De lys, de roses, de festons.
Il ne faut pas qu'on la diffame!
Elle ment comme un vrai programme;
Pour sa folle dent de souris,
Malheur à tout ce qu'elle entame:
C'est un article de Paris.

Avec ses appétits gloutons
Et sous son linge à fine trame,
Elle avale des feuilletons
Et se délecte au mélodrame.
Celle pour qui tomba Pergame
Changeait moins souvent de maris
Qu'elle, soit dit sans épigramme!
C'est un article de Paris.

Envoi.
Je ne saurais changer de gamme:
La femme est un joyau de prix
Qui vaut son pesant d'or; mais, dame!
C'est un article de Paris.

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]