Deux poèmes de Guillaume Apollinaire

Song Cycle by Francis Poulenc (1899 - 1963)

Word count: 357

1. Dans le jardin d'Anna [sung text checked 1 time]

Certes si nous avions vécu en l'an dix-sept cent soixante
Est-ce bien la date que vous déchiffrez, Anna, sur ce banc de pierre

Et que par malheur j'eusse été allemand
Mais que par bonheur j'eusse été près de vous
Nous aurions parlé d'amour de façon imprécise
Presque toujours en français 
Et pendue éperdûment à mon bras
Vous m'auriez écouté vous parler de Pythagoras
En pensant aussi au café qu'on prendrait 
dans une demi-heure

Et l'automne eût été pareil à cet automne
Que l'épine-vinette et les pampres couronnent

Et brusquement parfois j'eusse salué très bas
De nobles dames grasses et langoureuses

J'aurais dégusté lentement et tout seul 
Pendant de longues soirées
Le tokay épais ou la malvoisie

J'aurais mis mon habit espagnol
Pour aller sur la route par laquelle
Arrive dans son vieux carrosse
Ma grand-mère qui se refuse à comprendre l'allemand

J'aurais écrit des vers pleins de mythologie
Sur vos seins, la vie champêtre et sur les dames
Des alentours

J'aurais souvent cassé ma canne
Sur le dos d'un paysan

J'aurais aimé entendre de la musique en mangeant
Du jambon 

J'aurais juré en allemand je vous le jure
Lorsque vous m'auriez surpris embrassant à pleine bouche
Cette servante rousse

Vous m'auriez pardonné dans le bois aux myrtilles

J'aurais fredonné un moment
Puis nous aurions écouté longtemps les bruits du crépuscule

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura Prichard) , "In Anna’s Garden", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Ingrid Schmithüsen) , "In Annas Garten", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission

First published in Vers et Prose vol. XXXV in 1913.
Note (courtesy of Laura Prichard): the Poulenc song is dedicated to Reine Bénard, a French model, and companion of French poet Mireille Havet (Apollinaire’s protégé) in the 1920s. She lived in Washington DC after WWII, and hosted Poulenc during his first North-American tour in 1948.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Allons plus vite [sung text checked 1 time]

Et le soir vient et les lys meurent
Regarde ma douleur beau ciel qui me l'envoies
Une nuit de mélancolie

Enfant souris ô soeur écoute 
Pauvres marchez sur la grand-route
O menteuse forêt qui surgis à ma voix
Les flammes qui brûlent les âmes

Sur le Boulevard de Grenelle
Les ouvriers et les patrons
Arbres de mai cette dentelle
Ne fais donc pas le fanfaron
Allons plus vite nom de Dieu
Allons plus vite

Tous les poteaux télégraphiques
Viennent là-bas le long du quai
Sur son sein notre République
A mis ce bouquet de muguet
Qui poussait dru le long du quai
Allons plus vite nom de Dieu
Allons plus vite

La bouche en coeur Pauline honteuse
Les ouvriers et les patrons,
Oui-dà oui-dà belle endormeuse
Ton frère
Allons plus vite nom de Dieu
Allons plus vite

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Stephen Jackson) , "Going faster", copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]