Trois Poèmes en prose de Lucile de Chateaubriand

Song Cycle by Darius Milhaud (1892 - 1974)

Word count: 339

English translation: Three poems in prose by Louise de Chateaubriand

1. L'aurore [sung text checked 1 time]

Quelle douce clarté vient éclairer l'Orient !
Est-ce la jeune aurore qui entrouvre au monde
Ses beaux yeux chargés des langueurs du sommeil ?
Déesse charmante, hâte-toi !
Quitte la couche nuptiale, prends la robe pourpre ;
Qu'une ceinture moelleuse la retienne dans ces nœuds ;
Que nulle chaussure ne presse tes pieds délicats ;
Qu'aucun ornement ne profane tes belles mains faites
pour entrouvrir les portes du jour.
Mais tu te lèves déjà sur la colline ombreuse.
Tes cheveux d'or tombent en boucles humides sur ton col de rose.
De ta bouche s'exhale un souffle pur et parfumé.
Tendre déité, toute la nature sourit à ta présence,
Toi seule verses des larmes, et les fleurs naissent.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (John Wagstaff) , "The dawn", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

2. À la lune [sung text checked 1 time]

Chaste déesse ! Déesse si pure, 
que jamais même les roses de la pudeur 
ne se mêlent à tes tendres clartés,
J'ose te prendre pour confidente de mes sentiments.
Je n'ai point, non plus que toi, 
à rougir de mon propre cœur.
Mais quelque fois le souvenir 
du jugement injuste et aveugle des hommes
Couvre mon front de nuages, ainsi que le tien.
Comme toi, les erreurs et les misères 
de ce monde inspirent mes rêveries.
Mais plus heureuse que moi, citoyenne des cieux,
tu conserves toujours la sérénité ;
Les tempêtes et les orages qui s'élèvent de notre globe
glissent sur ton disque paisible.
Déesse aimable à ma tristesse, 
verse ton froid repos dans mon âme.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (John Wagstaff) , "To the moon", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

3. L'innocence [sung text checked 1 time]

Fille du ciel, aimable innocence,
Si j'osais de quelques-uns de tes traits 
essayer une faible peinture,
Je dirais que tu tiens lieu de vertu à l'enfance,
De sagesse au printemps de la vie,
De beauté à la vieillesse 
et de bonheur à l'infortune ;
Qu'étrangère à nos erreurs, 
tu ne verses que des larmes pures,
Et que ton sourire n'a rien que de céleste.
Belle innocence ! Mais quoi ! les dangers t'environnent,
L'envie t'adresse tous ses traits : 
trembleras-tu, modeste innocence ?
Chercheras-tu à te dérober 
aux périls qui te menacent ?
Non, je te vois debout, endormie, 
la tête appuyée sur un autel.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (John Wagstaff) , "Innocence", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]