Les heures

Song Cycle by Augusta Mary Anne Holmès (1847 - 1903)

Word count: 479

1. L'heure rose [sung text checked 1 time]

C'est l'heure rose
Où la rosée arrose
Le calice entr'ouvert
de la Rose,
Au corset vert.

L'heure du songe
Dont le divin mensonge
Sous ta paupière d'or
Se prolonge,
Troublant encor !

L'heure bénie
Où l'âme, à l'âme unie,
Renaît de sa langueur infinie
Sous l'aube en fleur.

L'heure d'être ivre,
Et d'aimer et de vivre,
L'heure du réveil
Qui nous livre au Dieu Soleil !

O mon délire !
Entends-tu cette Lyre
Tendre comme ta voix,
Qui soupire qui soupire fond des bois ?

C'est la Jeunesse
Qui nous hâte et nous presse
Vers les sentiers fleuris,
O Maîtresse, Du Paradis !

C'est la Jeunesse
Qui nous hâte et nous presse
Vers les sentiers fleuris,
O Maîtresse, O Maîtresse, Du Paradis !

Authorship

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

2. L'heure d'or  [sung text checked 1 time]

Restons étendus sur le sable d'or
Sous les cieux brûlants d'âpres flammes ;
Que tes bras divins m'étreignent encor !
Aux feux du Soleil consumons nos âmes.

Toute la mer se livre au Dieu du jour,
Livre ta lèvre à ma caresse !
Du cœur des forêts monte un chant d'amour.
Oh ! chante à mon cœur ta profonde ivresse !

Sous le voile d'or de tes clairs cheveux
Plonge dans mes yeux tes yeux vagues,
Tes yeux qu'alanguit l'ardeur des aveux,
Tes yeux pleins de ciel et couleur des vagues !

Le flot étoilé de vivantes fleurs
Vers ta beauté rampe et se traîne ;
A tes pieds de neige aux roses pâleurs
La mer reconnaît l'Anadyomène !

C'est l'heure d'or !
Toujours, encor,
Expirons tous deux dans sa chaude haleine !

Authorship

Researcher for this text: Johann Winkler

3. L'heure de pourpre [sung text checked 1 time]

C'est l'heure ! l'heure,
Où le soleil mourant
Roule vers sa rouge demeure.
C'est l'heure ! l'heure
Du baiser fauve et torturant !

Ecoute ! Ecoute,
Blottie entre mes bras,
Mon cœur qui saigne goutte à goutte...
Ecoute ! Ecoute !
Si tu me trahis, tu mourras !

Oh ! pleure ! pleure !
Si jamais en passant, 
Même en rêve, un désir t'effleure !
Pleure, pleure !
Car la neige boira ton sang !

C'est l'heure ! l'heure
Où le soleil mourant
Roule vers sa rouge demeure,
C'est l'heure ! l'heure
Où l'on s'aime en se torturant !

Authorship

Researcher for this text: Johann Winkler

4. L'heure d'azur [sung text checked 1 time]

Laisse-moi te parler 
sous les profondes branches
où des thyrses de fleurs 
s'étagent par milliers,
en cette heure où la lune, 
en longues clartés blanches, 
fait de ce bois un temple 
aux lumineux piliers.

Laisse-moi te parler 
comme en la nuit bénie
où soudain tu m'as dit :
« je t'aime ! emporte moi !
Où j'ai pris ta beauté, 
ton ardeur, et ta vie, 
où pour toujours 
mon âme s'est donnée à toi !»

Laisse-moi te parler 
des amours éternelles, 
du pays merveilleux 
où nous irons un jour, 
toi, bercée en mes bras, 
moi, neigeux de tes ailes, 
sans regrets, sans remords, 
sans adieux, sans retour !

Ah ! laisse-moi parler 
des amours éternelles, 
toi qui m'as mis 
au cœur l'indestructible Amour !

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Thomas Whitman) , "The time of azure", copyright © 2019, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: James Connelly