Lydie
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
La Jeunesse nous quitte, et les Grâces aussi ;
Les Désirs amoureux s'envolent [après]1 elles,
Et le sommeil facile. À quoi bon le souci
  Des espérances éternelles ?

L'aile du vieux Saturne emporte nos beaux jours,
Et la fleur inclinée au vent du soir se fane :
Viens à l'ombre des pins ou sous l'épais platane
  Goûter les tardives amours.

Ceignons nos cheveux blancs de couronnes de roses,
Buvons, il en est temps encore, hâtons-nous :
Ta liqueur, ô Bacchus, des tristesses moroses
  Est le remède le plus doux.

Enfant, trempe les vins dans la source prochaine,
Et fais venir Lydie aux rires enjoués,
Avec sa blanche lyre et ses cheveux noués
  À la mode Laconienne.

View original text (without footnotes)
1 Hahn: "avec"

Authorship:

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive):

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Emily Ezust) , "Lydia", copyright © 2016


Researcher for this text: Ted Perry

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 16
Word count: 116