Prière de l'indigent
Language: French (Français) 
Ô toi dont l'oreille s'incline 
Au nid du pauvre passereau, 
Au brin d'herbe de la colline 
Qui soupire après un peu d'eau ;

Providence qui les console, 
Toi qui sais de quelle humble main 
S'échappe la secrète obole 
Dont le pauvre achète son pain ;

Toi qui tiens dans ta main diverse 
L'abondance et la nudité, 
Afin que de leur doux commerce 
Naissent justice et charité ;

Charge-toi seule, ô Providence, 
De connaître nos bienfaiteurs, 
Et de puiser leur récompense 
Dans les trésors de tes faveurs !

Notre cœur, qui pour eux t'implore, 
À l'ignorance est condamné ; 
Car toujours leur main gauche ignore 
Ce que leur main droite a donné.

Mais que le bienfait qui se cache
Sous l’humble manteau de la foi
À leurs mains pieuses s’attache,
Et les trahisse devant toi !

Qu’un vœu qui dans leur cœur commence,
Que leurs soupirs les plus voilés,
Soient exaucés dans ta clémence
Avant de t’être révélés !

Que leurs mères, dans leur vieillesse,
Ne meurent qu’après des jours pleins !
Et que les fils de leur jeunesse
Ne restent jamais orphelins !

Mais que leur race se succède
Comme les chênes de Membré,
Dont le vieux tronc aux ans ne cède
Que quand le jeune a prospéré !

Ou comme ces eaux toujours pleines,
Dans les sources de Siloé,
Où nul flot ne sort des fontaines
Qu’après que d’autres ont coulé !

E. de Polignac sets stanzas 1-2, 4

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2016-01-15
Line count: 40
Word count: 233