by Gustave Rivet (1848 - 1936)

Si vous respiriez l'air pur des Espagnes
Language: French (Français) 
Si vous respiriez l'air pur des Espagnes,
Cet air embaumé, qui rend amoureux,
Si vous habitiez ces chaudes campagnes,
Où l'on voit errer des couples heureux,
Où les amoureux rossent les alcades,
Où chaque Andalouse a des sérénades.
Oui, pour un regard j'irai Dieu sait où,
Et pour un baiser tu me renderais fou.

Sous votre fenêtre ouverte à nuit close
J'irais soupirer les vœux de mon cœur.
Toujours dédaigneuse, à ta lèvre rose
Se dessinerait un rire moqueur.
Et tu m'entendrais, malgré toi, te dire
Que je me tuerais pour un seul sourire.
Oui, pour un regard j'irai Dieu sait où,
Et pour un baiser tu me renderais fou.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Johann Winkler

This text was added to the website: 2020-05-16
Line count: 16
Word count: 110