by Edmond Haraucourt (1856 - 1941)

Vespérale
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
Dans le soir violet et les senteurs sereines
Qu’un zéphir berce autour des bois énamourés,
Le pèlerin s’en va doucement sous les [frênes]1.

Il va. L’argent du fleuve et le velours des prés, 
Les coteaux de peluche et [la route]2 de soie
S’enveloppent au loin des frissons mordorés.

La caresse du ciel met un manteau de joie 
Sur la terre, et la terre encore chaude d’amour 
Se pâme de lumière et rit pour qu’on la voie.

Pour qu'on la voie heureuse et qu'on l'aime à son tour,
Elle tend au ciel nu toutes ses fleurs décloses
Et disperse vers lui tous ses baisers d'un jour.

Seul, baigné du bonheur qui plane sur les choses,
Le pèlerin s’en va tout au long des chemins,
Et parce que ses doigts ont touché tes doigts roses

Il baise dans ses mains le parfum de tes mains.

A. Maddison sets stanzas 1-3, 5-6

View original text (without footnotes)

Confirmed with Edmond Haraucourt, Seul, Paris, Bibliothèque-Charpentier, 1891, pages 84-85.

1 Maddison: "chênes"
2 Maddison: "les routes"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Lucy Fitz Gibbon) , "At evening", copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Lucy Fitz Gibbon

This text was added to the website: 2020-01-13
Line count: 16
Word count: 143