Bottom
Language: French (Français) 
La réalité étant trop épineuse pour mon
grand caractère, - je me trouvai néanmoins chez Madame,
en gros oiseau gris bleu s'essorant vers les moulures du plafond et
traînant l'aile dans les ombres de la soirée.

Je fus, au pied du baldaquin supportant ses bijoux adorés
et ses chefs-d'oeuvre physiques, un gros ours aux gencives violettes
et au poil chenu de chagrin, les yeux aux cristaux et aux argents des
consoles.

Tout se fit ombre et aquarium ardent. Au matin, - aube de juin
batailleuse, - je courus aux champs, âne, claironnant et
brandissant mon grief, jusqu'à ce que les Sabines de la
banlieue vinrent se jeter à mon poitrail.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website between May 1995 and September 2003.
Last modified: 2014-06-16 10:01:47
Line count: 12
Word count: 110