by Émile Deschamps (1791 - 1871)

L'étrangère
Language: French (Français) 
Oh, j'ai rêvé d'une étrangère,
Plus douce qu'un enfant qui dort,
Puis soudain rieuse et légère,
Comme la fée aux cheveux d'or.
C'était, parmi les filles d'Eve,
Une blonde soeur d'Ariel,
Qui venait me parler du ciel . . .

Je vous vois; vous n'êtes pas un rêve.

Oh, j'ai rêvé que ce bel ange
Passait, chantant sur nos chemins;
Et moi, saisi d'un charme étrange,
De loin, je lui tendais les mains.
Et, comme le flôt qui s'élève,
Je sentais mon coeur se gonfler,
Et ma vie en pleurs s'en aller . . .

Regardez ce n'est plus un rêve.

Oh, j'ai rêvé; car dans ce monde
J'ai tant de bonheur en rêvant,
Que, voyant ma peine profonde,
Vint à moi la divine enfant.
Et qu'alors - faut-il que j'achève?
Tremblante, elle me dit tout bas:
"Meurs-tu d'aimer? Oh! ne meurs pas!"

La, hélas! ce n'était qu'un rêve.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 24
Word count: 149