by Hildegard von Bingen (1098 - 1179)
Translation © by Guy Laffaille

O Ecclesia, oculi tui similes saphiro sunt
Language: Latin 
Available translation(s): FRE
O Ecclesia, oculi tui similes saphiro sunt,
et aures tue monti Bethel,
et nasus tuus est sicut mons mirre et thuris,
et os tuum quasi sonus
aquarum multarum.
In visione vere fidei
Ursula filium dei amavit
et virum cum hoc seculo reliquit
et in solem aspexit
atque pulcherrimum iuvenem vocavit, dicens:
In multo desiderio desideravi ad te venire
et in celestibus nuptiis tecum sedere,
per alienam viam ad te currens
velut nubes que in purissimo aere
currit similes saphiro.
Et postquam Ursula sic dixerat, rumor iste
per omnes populos exiit.
Et dixerunt: Innocentia puellaris ignorantie
nescit quid dicit.
Et ceperunt ludere cum illa
in magna symphonia,
usque dum ignea sarcina
super eam cecidit,
unde omnes cognoscebant quia
contemptus mundi
est sicut mons Bethel.
Et cognoverunt etiam suavissimum odorem
mirre et thuris,
quoniam contemptus mundi
super omnia ascendit.
Tunc diabolus membra sua invasit,
que nobilissimos mores in corporibus istis occiderunt.
Et hoc in alta voce omnia elementa
audierunt
et ante thronum dei dixerunt:
Wach! rubicundus sanguis innocentis agni
in desponsatione sua effusus est.
Hoc audiant omnes celi
et in summa symphonia
laudent agnum dei,
quia guttur serpentis antiqui
in istis margaritis
matherie verbi dei suffocatum est.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations, and transliterations (if applicable):

  • FRE French (Français) (Guy Laffaille) , title 1: "Ô Église, tes yeux sont semblables au saphir", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

This text was added to the website: 2009-01-18
Line count: 43
Word count: 195

Ô Église, tes yeux sont semblables au saphir
Language: French (Français)  after the Latin 
Ô Église, tes yeux sont semblables au saphir,
et tes oreilles à la montagne de Béthel,
et ton nez est comme une montagne de myrrhe et d'encens,
et ta bouche comme le son
d'eaux abondantes.
Dans la vision d'une foi véritable
Ursule a aimé le fils de Dieu
et a renoncé à l'homme et à ce siècle,
et vers le soleil elle porte ses regards
et a invoqué le très beau jeune homme, disant :
j'ai désiré dans un grand désir venir à toi
et dans des noces célestes siéger avec toi,
par une voie inconnue courant vers toi
comme la nuée dans l'air très pur
court semblable au saphir.
Et après qu'Ursule eut parlé ainsi, cette rumeur
à travers tous les peuples se répandit.
Et ils dirent : l'innocence d'une ignorance de jeune fille
ne sait pas ce qu'elle dit.
Et ils se mirent à se moquer d'elle
dans un grand concert,
jusqu'à ce qu'un paquet en feu
s'avance au-dessus d'elle,
tous reconnaissaient
que le mépris du monde
est comme la montagne de Béthel.
Et ils connurent aussi le parfum si suave
de la myrrhe et de l'encens,
car le mépris du monde
sélève au-dessus de tout.
Alors le diable envahit leurs membres,
qui tuèrent dans ces corps les plus nobles caractères.
Et ceci dans un grand cri tous les éléments
l'entendirent
et devant le trône de Dieu ils crièrent :
Hélas! le sang rouge de l'agneau innocent
lors de ses fiançailles a été répandu.
Que tous les cieux l'entendent
et dans un grand concert
louent l'agneau de Dieu,
parce que le gosier de l'antique serpent
par ces perles
de la matière du verbe de Dieu a été suffoqué.

Authorship

  • Translation from Latin to French (Français) copyright © 2009 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.
    Contact: 

Based on

 

This text was added to the website: 2009-01-20
Line count: 43
Word count: 280