by François Villon (1431 - 1463)

Je connais que pauvres et riches
Language: French (Français) 
Je connais que pauvres et riches, 
Sage et fols, prêtres et lais, 
Nobles et [vilains]1, et beaux et laids, 
Dames à rebrassés collets, 
De quelconque conditions, 
Portants atours et bourrelets 
Mort saisit sans exception. 
Et meurent Pâris et Hélène. 
Quiconque meurt, meurt à douleur 
Telle qu'il perd vent et halène. 
Son fiel se crève sur son cœur. 
Et sue, Dieu sait quelle sueur. 
Et n'est qui de ses maux l'allège, 
Car enfant n'a frère ne sœur, 
Qui lors voulait être son pleige. 
La Mort le fait frémir, pâlir, 
Le nez courbé, les veines tendres, 
Le col enflet, la chair mollie, 
Jointes et nerfs croître et étendre. 
Corps féminin qui tant es tendre, 
Poli, souef, si précieux, 
Te faudra-t-il ces maux attendre ? 
Oui, ou tout vif aller ès cieux.

About the headline (FAQ)

View original text (without footnotes)
1 Martin: "grands"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Tino Brütsch

This text was added to the website: 2009-09-24
Line count: 23
Word count: 129