by Paul Gilson (1904 - 1963)

San Francisco Night
Language: French (Français) 
Je crois qu'il n'a jamais fait plus noir
que ce soir oú la siréne pleure
au bord du monde en ruines,
mais la merveille vaut le prix du désespoir.

Aussi, profil perdu d'amour,
je te dessine en aveugle,
et j'attends, nocturne de l'enfance,
que l'enchanteur ranime un oiseau mort de froid
sans avoir révélé le secret de la chance.

Amour, amour, toujours dans mon rêve à l'étroit.

Authorship:

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive):


Researcher for this text: John Versmoren

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 10
Word count: 67