by Paul Barthélemy Jeulin (1863 - 1936), as Paul Gravollet

Nuit mystérieuse
Language: French (Français) 
La nuit languisante a tissé ses voiles.
Dans le miroir de tes grands yeux,
Vers notre amour mystérieux,
Je vois se pencher les étoiles
Au balcon du cieux! 

La Brise chante dans les feuilles
Un hymne de foi. 
Les roses, pourquoi tu les ceuilles,
Se tendent vers toi? 

Une ineffable poésie 
Sur ton front pur vient se poser
Et l'ivresse de l'ambroisie 
Se retrouve dans ton baiser! 

La nuit langoureuse a mis ses étoiles 
Dans le printemps délicieux. 
Quittant pour un instant le ciel mystérieux: 
Pure sans voiles, 
L'étoile de l'amour se lève dans tes yeux. 

Dormez, Mèlité l'ombre molle que le soir frisse 
Telle un voile obscur accroche ses plis au vallons
Dormez près de l'eau, l'eau qui court sur les sables blonds 

Parmis les roseaux, les jacynthes au robes lisses et les narcisses
Dormez, Mèlité: Sur vos chèvres blanches Pan veille 
Car il est un dieu propice au tropeaux du berger. 
Dormez, les rameaux bruissent dans le vent leger 
J'entends bourjonner autour des rosiers et des treilles

Un vol d'abeilles 
Dormez, car le chant des grillons et des sauterelles 
au chant de la source au chant stridulé des oiseaux 

Au chant murmuré de la brise sur les roseaux 
Vous vous mieux bercer Mèlité lasse. 
Moi je mele ma flûte grêle 
Dormez au chant de la brise sur les mosseaux. 

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2010-12-16 00:00:00
Last modified: 2016-10-28 15:57:54
Line count: 33
Word count: 221