by Elena Vacarescu (1864 - 1947)

Sérénade 
Language: French (Français) 
La lune s'est bâti dans les flots cette nuit
Un grand palais d’argent qui tremble et qui reluit.
Il a des tours d’ivoire et de neige, et chacune
Porte mon rêve errant au palais de la lune.

Il a des clairs balcons penchés au flanc des tours
Et des escaliers blancs où pleure mes amours.
Si tu veux t’en aller sur les flots que ta rame
Evite le palais de la lune, ô douce âme.

Toi dont la pitié passe à travers mon destin
Comme un baiser furtif, comme un amour éteint
Ne heurte pas mon rêve avec ta rame noire,
Le pauvre rêve errant le long, des tours d’ivoire.

Ne brise pas, crois-moi, de tes avirons lourds
Les pales escaliers où pleurent mes amours !
Mais passe en contemplant le sillage sonore
Qui va se dissiper lentement à l’aurore.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Joost van der Linden [Guest Editor]

This text was added to the website: 2021-02-18
Line count: 16
Word count: 140