Fleurs des Landes

Song Cycle by Hector Berlioz (1803 - 1869)

Word count: 675

1. Le matin [sung text checked 1 time]

Subtitle: Romance

Pour chanter le retour
Du jour
L'oiseau plus ne sommeille;
Dès l'aurore il s'éveille
Pour chanter le retour
Du jour.
Sa voix douce et si pure,
Et l'onde qui murmure
Raniment la nature.

Salut! salut! petit oiseau,
Si beau, 
L'écho du bois répête
Ta douce chansonnette;
J;aime ton chant nouveau,
Si beau.
Caché sous le feuillage,
Par ton tendre ramage
Tu ravis le bocage.

Viens écouter ses chants
Touchants,
Ma bonne et vieille mère,
Sous la feuille légère!
Il te dira des chants 
Touchants.
Que pour toi ma tendresse
Embellisse sans cesse
Les jours de ta vieillesse!

Adieu! adieu! petit oiseau,
Si beau,
Je viendrai dès l'aurore
Pour t'écouter encore.
Adieu! petit oisea, 
Si beau!
A bénir tu m'engages,
Dieu, Dieu qui fit le bocage,
Et ton brillant ramage.

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Petit oiseau [sung text checked 1 time]

Subtitle: Chanson de paysan

Pour chanter le retour
Du jour
L'oiseau plus ne sommeille;
Dès l'aurore il s'éveille
Pour chanter le retour
Du jour.
Sa voix douce et si pure,
Et l'onde qui murmure
Raniment la nature.

Salut! salut! petit oiseau,
Si beau, 
L'écho du bois répête
Ta douce chansonnette;
J;aime ton chant nouveau,
Si beau.
Caché sous le feuillage,
Par ton tendre ramage
Tu ravis le bocage.

Viens écouter ses chants
Touchants,
Ma bonne et vieille mère,
Sous la feuille légère!
Il te dira des chants 
Touchants.
Que pour toi ma tendresse
Embellisse sans cesse
Les jours de ta vieillesse!

Adieu! adieu! petit oiseau,
Si beau,
Je viendrai dès l'aurore
Pour t'écouter encore.
Adieu! petit oisea, 
Si beau!
A bénir tu m'engages,
Dieu, Dieu qui fit le bocage,
Et ton brillant ramage.

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Le trébuchet

Note: this is a multi-text setting


Lison guettait une fauvette
Dans un buisson. 
Tout auprès, l'amour en cachette
Guettait Lison. 
L'oiseau s'enfuit; Lise, surprise
Par un amant, 
Au trébuchet se trouva prise,
Ne sais comment.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • GER German (Deutsch) (Elaine Marie Ortiz-Arandes) , copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: John Versmoren


Le bergerette, avee courage
Luttant déjá, 
Du joli piège sous I'ombrage
Se dégagea.
Deux jours après, Iâme brûlante,
D'un doux émoi, 
Elle revint, pâle et tremblante.
Ne sais pourquoi. 

Deux jours plus tard, grandes alarmes.
Pauvre Lison 
Attendit seule et toute en larmes,
Près du buisson. 
Le beau berger guettait loi, d'elle
Minois piquant. 
Il reviendra vers sa fidèle,
On ne sait quand.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • GER German (Deutsch) (Elaine Marie Ortiz-Arandes) , copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Le jeune pâtre Breton [sung text checked 1 time]

Dès que la grive est éveillée,
Sur cette lande encor mouillée
  Je viens m'asseoir
  Jusques au soir;
[ Grand mère de qui je me cache
Dit: Loïc aime trop sa vache
  Oh! Oh! Nenni da!
Mais j'aime la petite Anna.]1

A son tour, Anna, ma compagne,
Conduit derrière la montagne,
  Près des sureaux,
  Ses noirs chevreaux;
Si la montagne, où je m'égare,
Ainsi qu'un grand mur nous sépare,
  Sa douce voix, 
Sa voix m'appelle au fond du bois. 

Oh! sur un air plaintif et tendre,
Qu'il est doux au loin de s'entendre,
  Sans même avoir
  L'heur de se voir!
De la montagne à la vallée
La voix par la voix appelée
  Semble un soupir
Mêlé d'ennui et de plaisir.

[Oui]2, retenez bien votre haleine,
Brise étourdie, [ou]3 dans la plaine,
  Parmi les blés,
  Courez, volez!
[Ah ! La méchante est la plus forte,
Et dans les rochers elle emporte]4
  [La douce voix
Qui m'appelait au fond du bois.]1

[ ... ]

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura Prichard) , "Young Breton shepherd", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Not set by Massé.
2 Berlioz, Massé: "Ah"
3 Berlioz: "et"
4 Berlioz: "Dieu! la mèchante a sur son aile / Emporté la voix douce et frêle"; omitted by Massé
5 Viardot: "chantes"
6 Reber: "tu fuis, agile et rieuse"
7 Viardot: "doucement"
8 Massé, Viardot: "Adieu donc !"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

5. Le chant des Bretons [sung text checked 1 time]

Oui, nous sommes encor les hommes d'Armorique,
La race courageuse et pourtant pacifique,
La race sur le dos portant de longs cheveux,
Que rien n'a pu dompter quand elle a dit: je veux.

Nous avons un coeur franc pour détester les traîtres;
Nous adorons Jésus, le Dieu de nos ancêtres.
Les chansons d'autrefois, toujours nous les chantons.
Non! non! non! nous ne sommes pas les derniers des Bretons.

Le vieux sang de tes fils coule encor dans nos veines,
O terre de granit, recouverte de chênes!
Pays des vieux Bretons, à toi seul notre amour!
Des bois sont au milieu, la mer est à l'entour.

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]