Vieilles chansons

Song Cycle by Charles Camille Saint-Saëns (1835 - 1921)

Word count: 625

1. Temps nouveau [sung text checked 1 time]

Le temps a laissé son manteau
De vent de froidure et de pluie,
Et s'est vêtu de broderie,
De soleil [luisant]1 clair et beau.

Il n'y a bête ni oiseau
Qu'en son jargon ne chante ou crie:
"Le temps a laissé son manteau
De vent de froidure et de pluie".

Rivière, fontaine et ruisseau
Portent en livrée jolie
Gouttes d'argent d'orfèvrerie
Chacun s'habille de nouveau.

Authorship

See other settings of this text.

View original text (without footnotes)
1 Amiet: "riant"
The text above has been modernized. The original text is as follows:
Le temps a laissié son manteau
De vent de froidure et de pluye
Et s'est vestu de broderye,
De soleil raiant, cler et beau.

Il n'y a beste ne oisieau
Qui en son jargon ne chante ou crye.
Le temps a laissié son manteau,
De vent de froidure et de pluye.

Rivière, fontaine et ruisseau
Portent en livrée jolye
Goultes d'argent d'orfaverie
Chascun s'abille de nouveau.

Researcher for this text: Ted Perry

2. Avril [sung text checked 1 time]

Avril, l'honneur [et]1 des bois
    Et des mois:
Avril, la douce espérance
Des fruicts qui sous le coton
    Du bouton
Nourissent leur jeune enfance.

[ ... ]

Avril, la grace, et le ris
    De Cypris,
Le flair et la douce haleine:
Avril, le parfum des Dieux,
    Qui des cieux
Sentent l'odeur de la plaine.

C'est toy courtois et gentil,
    Qui d'exil
Retires ces passagéres,
Ces arondelles qui vont,
    Et qui sont
Du printemps les messagéres.

L'aubespine et l'aiglantin,
    Et le thym,
L'œillet, le lis et les roses
En ceste belle saison,
    A foison,
Monstrent leurs robes écloses.

Le gentil rossignolet,
    Doucelet,
Découpe dessous l'ombrage
Mille fredons babillars,
    Frétillars,
Au doux chant de son ramage.

Avril, c'est ta douce main
    Qui du sein
De la nature desserre
Une moisson de senteurs,
    Et de fleurs,
Embaumant l'Air et la Terre.

[ ... ]

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Bertram Kottmann) , "April", copyright © 2006, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "April", copyright © 2006, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Leguerney uses a modernized version: fruicts -> fruits ; prez verds -> prés verts

1 omitted by Godard

Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Andrew Schneider [Guest Editor]

3. Villanelle [sung text checked 1 time]

Nous sommes filles du village,
Les plus belles du voisinage,
Qui fuyons des gros villageois
Les amours lourds et [malcourtois]1.

[ ... ]

Ici l'or, les lis et les roses,
La nature les a décloses
Et les a mises de ses mains
A nos beaux chefs, à nos beaux seins.

Des le matin une fonteine,
Ou de rousee une main pleine,
Nous lave et relave les yeux,
La face et le front gracieux.

Nos beautez ne sont augmentees
Par quelques couleurs empruntees,
Nous n'usons [en nostre reveil]2
Ni de blanc fard, ni de vermeil :

Car nostre beauté naturelle
Par dessus tous les fards excelle;
Et fait que l'Aurore palit
En nous voyant sortir du lit.

[ ... ]

Authorship

View original text (without footnotes)
1 Saint-Saëns: "discourtois"
2 Saint-Saëns: "à notre réveil"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]