Au fond des halliers
Language: French (Français) 
Au fond des halliers
Du grand bois qui bourgeonne,
Entends-tu les ramiers,
Ô ma mignonne ?

Dans les chemins creux, 
Leur chanson vagabonde
Semble la voix profonde 
Des printemps amoureux.

Elle s'élève, 
Tombe et renaît ;
C'est comme un rêve
De la forêt.

Lente caresse 
Aux sons voilés, 
Son chant nous laisse
Ensorcelés.

Nos cœurs troublés
Par ces langueurs câlines 
A coups doublés 
Battent dans nos poitrines.

Tout le long du jour, 
Sous les feuilles nouvelles,
Viens parlons d'amour 
Au chant des tourterelles.

D'aimer et d'être aimé 
Voici l'heure.
Contre mon cœur charmé,
Ah ! demeure... 
Mignonne, est-il rose qui fleure 
Mieux que l'amour, l'amour au mois de mai ? 

About the headline (FAQ)

Confirmed with André Theuriet, Le livre de la payse: nouvelles poésies (1872-1882), Paris, Alphonse Lemerre, 1883, pages 99-100.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2017-03-01
Line count: 30
Word count: 110