by Maurice Bouchor (1855 - 1929)

L'automne est passé, l'hiver est venu
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
L'automne [est]1 passé, l'hiver est venu,
L'automne [est]1 passé qui vers l'inconnu
Emporte bien loin nos mélancolies.

Doux ciel de l'hiver, ô pâle ciel bleu,
Que je t'aime ! et comme auprès d'un bon feu
L'aile de nos cœurs frileux se replie !

S'il pleut sur la mer et s'il grèle, eh bien,
Nous nous enfermons -- nous n'en savons rien,
Et nous n'osons plus regarder les voiles.

Que les verts [sentiers, tout]2 blancs aujourd'hui,
Nous paraissent gais, et comme, la nuit,
Nous nous souvenons des blondes étoiles !

Nous nous rapprochons, nous nous aimons mieux...
La lueur du feu jette dans [les]3 yeux
Un éclair de pourpre et d'or qui flamboie,

Et si, le matin, le ciel se fait clair,
Dans son manteau blanc frissonne l'hiver
Tout illuminé d'un rayon de joie !

About the headline (FAQ)

View original text (without footnotes)
1 Bordes: "a" [sic]
2 Bordes: "sentiers si"
3 Bordes: "tes"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

  • by Charles Bordes (1863 - 1909), "L'hiver", 1886, published 1914, first performed 1891 [vocal duet for soprano and tenor with piano], Éd. Rouart, Lerolle & Cie (Salabert) [
     text verified 1 time
    ]

Available translations, adaptations, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Faith J. Cormier) , title 1: "Winter", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 18
Word count: 133