Quatre mélodies

by Ladislas Rohozinski (1886 - 1938)

Word count: 362

1. Les hiboux [sung text not yet checked]

Sous les ifs noirs qui les abritent,
Les hiboux se tiennent rangés,
Ainsi que des dieux étrangers,
Dardant leur œil rouge. Ils méditent.

Sans remuer ils se tiendront
Jusqu'à l'heure mélancolique
Où, poussant le soleil oblique,
Les ténèbres s'établiront.

Leur attitude au sage enseigne
Qu'il faut en ce monde qu'il craigne
Le tumulte et le mouvement ;

L'homme ivre d'une ombre qui passe
Porte toujours le châtiment
D'avoir voulu changer de place.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

Confirmed with Les Fleurs du mal, Spleen et Idéal, Paris: Poulet-Malassis et de Broise, 1857, pages 134-135.


Research team for this text: Ted Perry , Poom Andrew Pipatjarasgit [Guest Editor]

2. La cloche fêlée [sung text not yet checked]

Il est amer et doux, pendant les nuits d'hiver, 
D'écouter près du feu qui palpite et qui fume 
Les souvenirs lointains lentement s'élever
Au bruit des carillons qui chantent dans la brume.

Bienheureuse la cloche au gosier vigoureux 
Qui, malgré sa vieillesse, alerte et bien portante, 
Jette fidèlement son cri religieux, 
Ainsi qu'un vieux soldat qui veille sous la tente !

Moi, mon âme est fêlée, et lorsqu'en ses ennuis 
Elle veut de ses chants peupler l'air froid des nuits, 
Il arrive souvent que sa voix affaiblie

Semble le râle épais d'un blessé qu'on oublie 
Au bord d'un lac de sang, sous un grand tas de morts, 
Et qui meurt, sans bouger, dans d'immenses efforts.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Corinne Orde) , "The cracked bell", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Cyril Meir Scott) , "The Broken Bell", appears in The Flowers of Evil, London, Elkin Mathews, first published 1909
  • GER German (Deutsch) (Terese Robinson, née Therese Langenbach) , "Die zersprungene Glocke", first published 1925

Confirmed with Les Fleurs du mal, Spleen et Idéal, Paris: Poulet-Malassis et de Broise, 1857, pages 136-137.

First published 1851-04-09 in Le Messager de l'Assemblée under the title "Le Spleen"; also appears published June 1855 in Revue des Deux Mondes under the title "La Cloche". The title "La Cloche fêlée" is used in all editions of Les Fleurs du mal.


Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Poom Andrew Pipatjarasgit [Guest Editor]

3. L'ombre des arbres dans la rivière embrumée [sung text not yet checked]

L'ombre des arbres dans la rivière embrumée
  Meurt comme de la fumée,
Tandis qu'en l'air, parmi les ramures réelles,
  Se plaignent les tourterelles.

Combien, ô voyageur, ce paysage blême
  Te mira blême toi-même,
Et que tristes pleuraient dans les hautes feuillées, -
  Tes espérances noyées.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Paysage persan [sung text not yet checked]

Un jet d’eau, parmi des tulipes,
Tremble comme un arbuste frais ;
Un derviche fume sa pipe
Près d’un mur jaune et d’un cyprès.

Sous un dôme d’un blanc de camphre
Une dame, que fond l’été,
Avec un éventail de chanvre
Rafraîchit son sein exalté.

Dans une douce frénésie,
Une adolescente, en turban,
Sur un balcon rose d’Asie
Jette du blé vert à des paons.

Le monde est une vasque tiède,
Bain de lait, bain de volupté !
Le poids brûlant du lilas cède
Aux caresses du vent d’été.

Sur l’indigo des nuits persanes
Le croissant de lune apparaît.
L’air a des parfums de tisanes
Et des empressements secrets.

Un homme accorde une guitare
Près du jet d’eau bas, argentin,
Tandis qu’une femme prépare
Un lit charmant dans un jardin…

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]