×

It's been 3 years since our last fund-raising drive. Help us keep the Archive free to the public. Your donation will fund the ongoing development of the world's oldest and largest online database of vocal texts and translations.

Les perles d'Orient

Song Cycle by Félicien César David (1810 - 1876)

1. Reviens! Reviens! [sung text checked 1 time]

Reviens, reviens, ma bien-aimée !
Comme une fleur loin du soleil,
La fleur de ma vie est fermée,
Loin de ton sourire vermeil.

Entre nos cœurs [tant de]1 distance ;
[Tant]2 d'espace entre nos baisers.
Ô sort amer ! ô dure absence !
Ô grands désirs inapaisés !

D'ici là-bas que de campagnes,
Que de villes et de hameaux,
Que de vallons et de montagnes,
À lasser le pied des chevaux !

Au pays qui me prend ma belle,
Hélas ! si je pouvais aller ;
Et si mon corps avait une aile
Comme mon âme pour voler !

Par-dessus [les]3 vertes collines,
Les montagnes au front d'azur,
Les champs rayés et les ravines,
J'irais d'un vol rapide et sûr.

[ ... ]

[Et]5 dis, mon âme, à cette belle :
[« Tu sais bien qu'il compte les jours !
Ô ma colombe ! à tire d'aile,
Retourne au nid de nos amours. »]6

Authorship:

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CAT Catalan (Català) (Salvador Pila) , copyright © 2022, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English [singable] (Samuel Byrne) , "Absence"
  • ENG English (Emily Ezust) , copyright © 2015
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , copyright © 2010, (re)printed on this website with kind permission
  • ITA Italian (Italiano) (Enrico Magnani) , "Assenza", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Confirmed with Théophile Gauthier, La comédie de la mort, Desessart editeur, Paris, 1838, page 283.

1 Berlioz: "quelle"
2 David: "Que"
3 Bizet, Lavigne: "nos"
4 Berlioz, Pedrell: "S'abbatre"
5 David: "Ah !"
6 Lavigne:
« Ô ma colombe ! à tire d'aile,
Retourne au nid de nos amours. 
Tu sais bien qu'il compte les jours ! »

Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Pierre Mathé [Guest Editor]

2. Amour pour amour [sung text checked 1 time]

Dans le bain, sur [les dalles]1,
À mon pied négligent
J'aime à voir des sandales
De cuir jaune et d'argent.
En quittant ma baignoire,
Il me plaît qu'une noire
Fasse mordre à l'ivoire
Mes cheveux, manteau brun,
Et, versant l'eau de rose
Sur mon sein qu'elle arrose,
Comme l'aube et la rose,
[Mêle]2 perle et parfum.

J'aime aussi l'odeur fine
De la fleur des Houris,
Sur un plat de la Chine
[Des]3 sorbets d'ambre gris,
L'opium, ciel liquide,
Poison doux et perfide,
[Qui remplit l'âme]4 vide
D'un bonheur étoilé ;
Et, sur l'eau qui réplique,
Un doux bruit de musique
S'échappant d'un caïque
De falots constellé.

J'aime un fez écarlate
De sequins [bruissant]5,
Où partout l'or éclate,
Où reluit le croissant.
L'arbre en fleur où se pose
L'oiseau cher à la rose,
La fontaine où l'eau cause,
Tout me plaît tour à tour ;
Mais, au ciel et sur terre,
Le trésor que préfère
Mon cœur jeune et sincère,
C'est amour pour amour !

Authorship:

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , copyright © 2022, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
Note: the Pedrell score begins "Dans la [sic] bain"
1 David: "la dalle"
2 David: "Mèlent"
3 David: "Les"
4 David: "Remplissant le cœur"
5 David: "frémissant"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Mon Almée [sung text checked 1 time]

Subtitle: Prière au Prophete

La brise est parfumée,
L'étoile luit au fond des cieux,
Près des flots toujours bleus
Prions pour mon Almée !
De la Divinité 
Invoquons la majesté :
  Ô toi que je réclame,
  Prophète au cœur de flamme,
  Que ma prière enflamme
  Ton âme pour mon âme.

Que l'ange de mon rêve 
Pour moi toujours soit 
Tendre et pur ;
Que son regard d'azur 
Vers d'autres ne s'élève !
Pour ranimer ma foi,
Que son cœur n'aime que moi !
  Ô toi que je réclame,
  Prophète au cœur de flamme,
  Que ma prière enflamme
  Ton âme pour mon âme.

Fais qu'elle soit fidèle
Aux doux sermens que fit son cœur ;
Je mets tout mon bonheur
Dans un sourire d??le? 
Si Dieu la rappelait 
Si mon ange s'en volait,
  C'est toi que je réclame,
  Prophète au cœur de flamme,
  Que ma prière enflamme
  Ton âme pour mon âme.

Authorship:

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. L'Océan [sung text checked 1 time]

Je suis de quart,
La mer est belle;
Il étincelle
Mon paquebot,
Dors matelot,
Dors il est tard,
Dors il est tard,
Dors...

Je suis de quart
Calme immobile,
Rêve tranquille
Jusqu'à demain,
Brave marin
Dors il est tard, etc.

Je suis de quart
Déjà la brise
Court et se brise
Sur le rocher
Dors ô nocher,
Dors il est tard, etc.

Je suis de quart
Mais mon navire
Semble se rire
Des flots amers
Sous les éclairs
Dors il est tard, etc.

Au quart au quart,
l'ondeen furie 
Gémit et crie,
Sur le rocher
L'on va toucher
Enfans au quart
L'ondeen furie
Gémit et crie,
Sur le rocher
L'on va toucher...

C'était trop tard,
Car la tempête 
Montra sa tête
Et le vaisseau
Sombra sous l'eau,
C'était trop tard !

Authorship:

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

5. Tristesse de l'odalisque [sung text checked 1 time]

Dans un soupir l'onde au rivage 
Dit ses malheurs ;
Pour consoler la fleur sauvage
L'aube a des pleurs.
Le vent du soir conte sa plainte
Aux vieux cyprès,
La tourterelle au terébinthe
Ses longs regrets,

Au flot dormant, quand tout repose
Hors la douleur,
La lune parle et dit la cause
De sa pâleur.
Ton dôme blanc, Saint Sophie,
Parle au ciel bleu,
Et tout pensif le ciel confie
Son rêve à Dieu!

Arbre ou tombeau, colombe ou rose,
Onde ou rocher,
Tout ici-bas a quelque chose
Pour s'épancher :
Moi! je n'ai rien qui me réponde,
Si je parlais -
La mer est là - verte et profonde,
Sous le palais.

The text shown is a variant of another text. [ View differences ]
It is based on

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

6. Bonheur d'aimer [sung text checked 1 time]

Amour, amour, oh ! tu n'es qu'un beau rêve,
Qu'un jour fait naître et qu'un jour nous enlève.
Comme il vantait alors ma beautè, mes attraits,
Je l'aimais, je l'aimais ainsi qu'une madone,
Qui descend pour bénir la foi qu'elle nous donne
Puis s'envole à jamais !

Alors il me disait, exalte de bonheur, 
Tremblante à mes genoux, il me disait : Marie ! 
Oh ! de tes blonds cheveux une boucle chérie, 
Pour garder sur mon cœur.

Et quand à mes côtés, levant sur moi ses yeux 
Humides de bonheur, il me disait encore : 
Comme on adore Dieu, permets que je t'adore : 
Ô mon ange des cieux !

Et moi je le croyais, car ses moindres discours
Se gravaient si profonds dans mon âme ravie,
Quand heureux il disait : ton regard c'est ma vie
Aime, aime moi toujours !

Authorship:

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]
Total word count: 895