Six chansons françaises

Song Cycle by Germaine Tailleferre (1892 - 1983)

1. Non, la fidélité... [sung text checked 1 time]

Non, la fidélité
  N'a jamais été
Qu'une imbécillité.
    J'ai quitté
  Par légèreté
  Plus d'une beauté.
Vive la nouveauté !
Mais quoi ! la probité ?
  Puérilité.
Le serment répété ?
  Style usité.
A-t-on jamais compté
  Sur un traité
    Dicté
  [Dans]1 la volupté,
    Sans liberté ?
  On feint par vanité 
    D'être irrité.
  L'amant peu regretté
    Est [imité]2 :
  La femme avec gaîté, 
Bientôt s'arrange de son côté.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Confirmed with Un million de rimes gauloises: Fleur de la poésie drolatique et badine depuis le XVe Siècle, ed. by Alfred de Bougy, Paris, Adolphe Delahays, 1858, pages 394-395.

1 Tailleferre: "Par"
2 Tailleferre: "invité" (but we could assume this is a misprint)

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Souvent un air de vérité [sung text checked 1 time]

Souvent un air de vérité
Se mêle au plus grossier mensonge.
[Cette]1 nuit dans l'erreur d'un songe,
Au rang des rois j'étais monté.
Je vous aimais alors et j'osais vous le dire.
Les dieux à mon réveil ne m'ont pas tout ôté :
Je n'ai perdu que mon empire.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Tailleferre: "Une"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Mon mari m'a diffamée [sung text checked 1 time]

Mon mari m'a diffamée 
Pour l'amour de mon ami, 
De la longue demeurée 
Que j'ai faite avecque lui. 
Hé! mon ami, 
En dépit de mon mari 
qui me va toujours battant, 
Je ferai pis que devant. 

Aucunes gens m'ont blamée, 
Disant que j'ai fait ami; 
La chose très fort m'agrée, 
Mon très gracieux souci. 
Hé! mon ami, 
en dépit de mon mari 
Qui ne vaut pas un grand blanc, 
Je ferai pis que devant. 

Quand je suis la nuit couchée 
Entre les bras de mon ami, 
Je deviens presque pamée 
Du plaisir que prends en lui. 
Hé! mon ami 
Plût à Dieu que mon mari 
Je ne visse de trente ans! 
Nous nous don'rions du bon temps. 

Si je perds ma renommée 
Pour l'amour de mon ami, 
Point n'en dois être blamée, 
Car il est coint et joli. 
Hé! mon ami,  
Je n'ai bonjour ni demi 
Avec ce mari méchant. 
Je ferai pis que devant.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "My husband has vilified me", copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Vrai Dieu, qui m'y confortera [sung text checked 1 time]

Vrai Dieu, qui m'y confortera 
Quand ce faux jaloux me tiendra 
En sa chambre seule enfermée ? 
Mon père m'a donné un vieillard 
Qui tout le jour crie : 
Hélas ! Hélas ! Hélas ! 
Et dort au long de la nuitée. 

Il me faut un vert galant 
Qui fût de l'âge de trente ans 
Et qui dormit la matinée. 
Rossignolet du bois plaisant, 
Pourquoi me va ainsi chantant, 
Puisqu'au vieillard suis mariée ? 

Ami tu sois le bienvenu ; 
Longtemps a que t'ai attendu 
Au joli bois, sous la ramée.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "Who will comfort me?", copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

5. On a dit mal de mon ami [sung text checked 1 time]

On a dit mal de mon ami, 
Dont j'ai le coeur bien marri, 
Qu'ont-ils affaire quel il soit, 
ou qu'il soit beau ou qu'il soit laid, 
Quand je lui plais et qu'il me plait ? 

Un médisant ne veut onc bien : 
Quand le cas ne lui touche en rien, 
Pourquoi va-t-il médire ? 
Il fait vivre en martyre 
Ceux qui ne lui demandent rien. 

Quand j'ai tout bien considéré, 
Femme n'est de quoi n'est parlé. 
Voilà ce qui m'avance 
De prendre ma plaisance. 
Aussi dit-on bien que je l'ai. 

Plût or à Dieu qu'il fut ici 
Celui que j'ai pris et choisi, 
Puisqu'on en a voulu parler ! 
Et, dussent-ils tous enrager, 
Je coucherais avecque lui !

Authorship:

Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "They've spoken ill of my lover", copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

6. Les trois présents [sung text checked 1 time]

Je vous donne, avec grand plaisir, 
De trois présents un à choisir. 
La belle, c'est à vous de prendre 
Celui des trois qui plus vous duit.
Les voici, sans vous faire attendre : 
Bonjour, bonsoir et bonne nuit.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "The three presents", copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]
Total word count: 517