En plein bois, dans la profondeur
Language: French (Français) 
En plein bois, dans la profondeur 
Où tremblent des lumières vertes, 
Les muguets à l’exquise odeur 
Balancent leurs grappes ouvertes.

Les muguets blancs m’ont enivré, 
Et la voix du ramier qui chante 
Au fond de mon cœur enfiévré 
A mis un désir qui fermente.

La douce pâleur des muguets 
Et leur haleine parfumée 
Ont évoqué dans les forêts 
Ton cher fantôme, ô bien-aimée !

Tes bras ont leur blanche couleur, 
Tes yeux sont verts comme leur tige, 
Et, comme leur exquise odeur, 
Tes baisers donnent le vertige.

Parmi les bois mélodieux 
Qu’avril embaume et renouvelle, 
Oh ! de ta lèvre et de tes yeux 
Goûter la caresse éternelle !…

About the headline (FAQ)

Confirmed with Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 81, 1869, page 761. Later published in 1874 by Alphonse Lemerre.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Andrew Schneider [Guest Editor]

This text was added to the website: 2019-06-23
Line count: 20
Word count: 109