by Maurice Bouchor (1855 - 1929)

C'était un matin de ce mois de mai
Language: French (Français) 
C'était un matin de ce mois de mai,
Et par les chemins je t'avais suivie.
Le printemps était vert et parfumé,
Et je saluais la terre et la vie.

C'était un matin de ce mois de mai,
Et dans l'air filait la bleue hirondelle ;
Tu m'avais voulu nommer ton aimé,
Et je te suivais comme un chien fidèle.

Or ton pied laissait un sillon de feu,
Et par les chemins je t'avais suivie.
Le jour clair montait au pâle ciel bleu
Qui joyeusement d'aimer nous convie.

Le rose orient s'était enflammé,
La forêt chantait comme une berceuse,
Le printemps était vert et parfumé!
Lente tu marchais, ò ma paresseuse...

Aube de bonheur, dans mon jeune cœur
Se levait l'amour nouvelle et ravie ;
Ton sourire doux n'était point moqueur,
Et je saluais la terre et la vie.

About the headline (FAQ)

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Ferdinando Albeggiani

This text was added to the website: 2007-11-23
Line count: 20
Word count: 138