Translation by Jaroslav Vrchlický (1853 - 1912)

La fenêtre de la maison paternelle
Language: French (Français) 
Autour du toit qui nous vit naître
Un pampre étalait ses rameaux;
Ses grains dorés, vers la fenêtre,
Attiraient les petits oiseaux.

Ma mère, étendant sa main blanche,
Rapprochait les grappes de miel,
Et les enfants suçaient la branche,
Qu'ils rendaient aux oiseaux du ciel.

L'oiseau n'est plus, la mère est morte;
Le vieux cep languit jaunissant,
L'herbe d'hiver croît sur la porte,
Et moi je pleure en y pensant.

C'est pourquoi la vigne enlacée
Aux mémoires de mon berceau,
Porte à mon âme une pensée,
Et doit ramper sur mon tombeau.

Lekeu moves part of the last stanza to just before the second stanza, yielding:
Autour du toit qui nous vit naître, 
un pampre étalait ses rameaux.
Les grains dorés vers la fenêtre
attiraient les petits oiseaux.

C'est pourquoi la vigne, enlacée
aux mémoires de mon berceau
porte à mon âme une pensée.

Ma mère, étendant sa main blanche
rapprochait les grappes de miel
et ses enfants suçaient la branche
qu'ils rendaient aux oiseaux du ciel. 

L'oiseau n'est plus, la mère est morte, 
le vieux cep languit jaunissant, 
l'herbe d'hiver croît sur la porte.
Et moi je pleure en y pensant
et dois ramper sur mon tombeau.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CZE Czech (Čeština) (Jaroslav Vrchlický) , "La Fenêtre de la maison paternelle", Prague, first published 1877


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2004-05-07 00:00:00
Last modified: 2017-05-02 17:13:38
Line count: 16
Word count: 92

La Fenêtre de la maison paternelle
Language: Czech (Čeština)  after the French (Français) 
Kol střechy otcovského domu
se vine listí révové,
na zlatá zrnka s větví stromů
slétali k oknu ptáčkové.

Mé matky ruka sklonila tu
k nám blíže s větví hroznů med;
jak obírali jsme je v chvatu
a vrátili je ptákům zpět!

Pták odletěl, má matka v zemi,
i stará réva žloutne již,
kol bují tráva mezi zděmi
a v duši mojí bolů tíž!

Tak mladosti mé památkami
vždy uvidíš se révu pnout,
mé nitro kojí vzpomínkami
a hrob můj musí ovinout!

Authorship

Based on

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

    [ None yet in the database ]


Researcher for this text: Andrew Schneider [Guest Editor]

Text added to the website: 2019-11-04 00:00:00
Last modified: 2019-11-04 11:27:58
Line count: 16
Word count: 81