The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Vingt mélodies, 1ère volume

Word count: 2094

by Ange Flégier (1846 - 1927)

Show the texts alone (bare mode).

1. Stances

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Quelquefois en levant les yeux
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

2. Le beau rêve

Subtitle: Barcarolle

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Oh ! le beau rêve que j'ai fait !
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

3. Le cœur veut de l'amour

Subtitle: Valse chantée

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Oiseau sans chanson
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

4. Plaintive tourterelle [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG RUS

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.


Plaintive tourterelle,
Qui roucoule toujours,
Veux-tu prêter ton aile
Pour servir mes amours !

Comme toi, pauvre amante,
Bien loin de mon ramier,
Je pleure et me lamente
Sans pouvoir l'oublier.

Vole, et que ton pied rose
Sur l'arbre ou sur la tour
Jamais ne se repose,
Car je languis d'amour.

Évite, ô ma colombe,
La halte des palmiers
Et tous les toits où tombe
La neige des ramiers.

Va droit sur sa fenêtre,
Près du palais du roi ;
Donne-lui cette lettre
Et deux baisers pour moi.

Puis sur mon sein en flamme,
Qui ne peut s'apaiser,
Reviens, avec son âme,
Reviens te reposer.


First published within the setting by Allyre Bureau.

Submitted by Emily Ezust [Administrator]

5. L'aube s'éveille

Subtitle: Cavatine

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


L'aube s'éveille en dégrafant son voile
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

6. Floréal [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


See other settings of this text.


Pour embaumer ses toilettes, 
  Je lui cueillais 
Des roses, des violettes 
  Et des œillets. 

Sur sa figure rosée, 
  Je fis ce jeu 
De secouer la rosée 
  Pour rire un peu. 

Se cambrant à la renverse, 
  Le cher trésor 
Ferma vite sous l'averse 
  Ses longs cils d'or. 

Elle enflait ses belles joues 
  Et suffoquait, 
Et soufflait avec des moues 
  Sur le bouquet. 

Et soudain les fleurs follettes, 
  Filles du sol, 
Œillets, roses, violettes,
  Prirent leur vol, 

Et partirent vers les nues 
  En tourbillons. 
Les fleurs étaient devenues 
  Des papillons.


Confirmed with Les caresses, Nouvelle Édition, Paris, G. Charpentier, [no date], pages 38-39.


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

7. Tourment d'amour

Subtitle: Mélodie dramatique

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Devant toi, vainement, j'ai dévoilé mon âme
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

8. Viens !

Subtitle: Barcarolle

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


La lune fuit radieuse
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

9. Puisque mai tout en fleurs [ sung text not yet checked against a primary source]

Subtitle: Cavatine

Language: French (Français)

Authorship


See other settings of this text.


Puis-que Mai tout en fleurs dans les prés nous réclame.
Viens, ne te lasse pas de mêler à ton âme
La campagne, les bois, les ombrages charmants,
Les larges clairs de lune au bord des flots dormants :
Le sentier qui finit où le chemin commence.
Et l'air, et le printemps et l'horizon immense.
L'horizon que ce monde attache humble et joyeux,
Comme une lèvre au bas de la robe des cieux.
Viens, et que le regard des pudiques étoiles,
Qui tombe sur la terre à travers tant de voiles.
Que l'arbre pénétré de parfum et de chants.
Que le souffle embrasé de midi dans les champs;
Et l'ombre et le soleil, et l'onde, et la verdure,
Et le rayonnement de toute la nature,
Fassent épanouir, comme une double fleur,
La beauté sur ton front et l'amour dans ton cœur !


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

10. Bonsoir Ninon !

Subtitle: Sérénade

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Ninon, l'heure est venue
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

11. Les papillons [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


See other settings of this text.


-- Papillons, ô papillons, 
Restez au ras des sillons.
Tout au plus courez la brande.
C'est assez pour vos ébats.
Qu'allez-vous faire là-bas, 
Tout petits sur la mer grande ? 

-- Laisse-nous, décourageux ! 
Il faut bien voir d'autres jeux 
Que ceux dont on a coutume.
Quand on est lassé du miel,
Ne sais-tu pas que le fiel
Est doux par son amertume ?

-- Mais des fleurs pour vos repas,
Là-bas vous n'en aurez pas.
On n'en trouve que sur terre.
Pauvres petits malheureux,
Vous mourrez le ventre creux
Sur l'eau nue et solitaire.

-- Ô l'ennuyeux raisonneur 
Qui met sur notre bonheur 
L'éteignoir d'avis moroses !
Ne vois-tu pas que ces prés 
Liquides sont diaprés 
De lis, d'œillets et de roses ?

-- Papillons, vous êtes fous.
Ces fleurs-là m'entendez-vous, 
Ce sont les vagues amères 
Où les rayons miroitants 
Font éclore le printemps 
Dans un jardin de chimères.

-- Qu'importe, si nous croyons 
Aux fleurs de qui ces rayons 
Dorent la belle imposture !
Dût-on ne point les saisir, 
N'est-ce pas encor plaisir
Que d'en risquer l'aventure ?

-- Allez, vous avez raison.
Comme vous à l'horizon
Mes vœux portent leur offrande.
Poëtes et papillons,
Partons en gais tourbillons,
Tout petits sur la mer grande.


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

12. L'heure bénie

Subtitle: Hymne d'amour

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Chantez midi, l'heure bénie
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

13. Aveu

Subtitle: Madrigal

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Jolie à ravir et pleine de grâce
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

14. Pauvre cœur blessé [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français) after the English

Authorship


Based on
  • a text in English by Thomas Moore (1779 - 1852), "Poor wounded heart"
      • This text was set to music by the following composer(s): Henry Théodore Pontet. Go to the text.

See other settings of this text.


Pauvre cœur blessé, pars, adieu ! 
Lentes, froides, viennent tes heures ; 
Vois resplendir d'autres demeures,
Pauvre cœur blessé, pars, adieu !
Le cri dernier de ta souffrance
Te sera, mourant, moins amer
Que la longue et mortelle transe 
Que tu nommais ta vie hier. 

C'en est fait, ton soupir s'efface :
Pauvre cœur brisé, dors, adieu ! 
Goutte de sang, larme à ta face,
Frisson muet, tout fuit sans trace ; 
Pauvre cœur brisé, dors, adieu ! 
La mort n'est qu'un sommeil suprême : 
Ainsi la lame a déferlé, 
Ainsi sur la plage, roulé,
En paix enfin tu dors toi-même. 
Pauvre cœur brisé, dors, adieu !


Confirmed with Poésies intimes, Paris, Librairie Académique, Didier et Ce, 1877, page 300.


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

15. Nous nous aimions

Subtitle: Rêverie

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Nous nous aimions le premier jour
 . . . . . . . . . .

[--- The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. ---]

16. Le bateau rose [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG ITA

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Corinne Orde) , "The pink boat", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission
  • ITA Italian (Italiano) (Francesco Campanella) , "La barca rossa", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


Je m'embarquerai, si tu le veux,
Comme un gai marin quittant la grève,
Sur les flots dorés de tes cheveux,
Vers un paradis fleuri de rêve.

Ta jupe flottante au vent du soir
Gonflera ses plis comme des voiles,
Et quand sur la mer il fera noir,
Tes grands yeux seront mes deux étoiles.

Ton rire éclatant de vermillon
Fera le fanal de la grand'hune.
J'aurai ton ruban pour pavillon
Et ta blanche peau pour clair de lune.

Nos vivres sont faits et nos boissons
Pour durer autant que le voyage.
Ce sonts des baisers et des chansons
Dont nous griserons tout l'équipage.

Nous aborderons je ne sais où,
Là-bas, tout là-bas, sur une grève
Du beau pays bleu, sous un ciel fou,
Dans le paradis fleuri de rêve.


Confirmed with Les caresses, Nouvelle Édition, Paris, G. Charpentier, [no date], pages 68-69.


Submitted by Corinne Orde

17. La nuit d'août [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


[ ... ]
LE POÈTE Puisque l'oiseau des bois voltige et chante encore Sur la branche où ses œufs sont brisés dans le nid ; Puisque la fleur des champs entr'ouverte à l'aurore, Voyant sur la pelouse une autre fleur éclore, S'incline sans murmure et tombe avec la nuit, Puisqu'au fond des forêts, sous les toits de verdure, On entend le bois mort craquer dans le sentier, Et puisqu'en traversant l'immortelle nature, L'homme n'a su trouver de science qui dure, Que de marcher toujours et toujours oublier ;
[ ... ]
Ô Muse ! que m'importe ou la mort ou la vie ? J'aime, et je veux pâlir ; j'aime et je veux souffrir ; J'aime, et pour un baiser je donne mon génie ; J'aime, et je veux sentir sur ma joue amaigrie Ruisseler une source impossible à tarir.
[ ... ]
Dépouille devant tous l'orgueil qui te dévore, Cœur gonflé d'amertume et qui t'es cru fermé. Aime, et tu renaîtras ; fais-toi fleur pour éclore. Après avoir souffert, il faut souffrir encore ; Il faut aimer sans cesse, après avoir aimé.

First published in Revue des Deux Mondes, August 15, 1836.


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

18. Rondeaux mignons [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG ITA

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Corinne Orde) , "Dainty roundels", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission
  • ITA Italian (Italiano) (Francesco Campanella) , "Rondeaux graziosi", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


  La rosée
S'envole et remonte aux cieux
Quand le soleil radieux
  L'a baisée.
Ainsi les pleurs de mes yeux
S'évaporent, quand tu veux,
  [La]1 rosée.

  Rossignol,
Ton doux chant sous la ramée
Semble la voix enrhumée
  De Guignol,
Lorsque de ma bien-aimée
Chante la voix parfumée,
  Rossignol.

  L'hirondelle
S'en revient quand le printemps
A chassé les noirs autans
  À coups d'aile.
Ainsi tes ris éclatants
Ramènent de mes vingt ans
  L'hirondelle.

  Mes amours
Sont comme un vin qui détone
Et fait craquer de l'automne
  Le velours.
Et je chante, et je festonne,
Et je ris, lorsque j'entonne
  Mes amours.


View original text (without footnotes)

Confirmed with Les caresses, Nouvelle Édition, Paris, G. Charpentier, [no date], pages 84-85.

1 Vierne: "En"

Submitted by Corinne Orde

19. Ave Maria (Chant religieux) [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: Latin

Translation(s): AFR DUT ENG FRE FRE ITA ITA ITA SPA SPA

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • AFR Afrikaans (Bible or other Sacred Texts) , "Wees gegroet Maria"
  • DUT Dutch (Nederlands) (Bible or other Sacred Texts) , "Wees gegroet, Maria"
  • ENG English (Bible or other Sacred Texts) , "Ave Maria"
  • SPA Spanish (Español) (Bible or other Sacred Texts) , "Dios te salve Maria"


Ave Maria gratia plena
Dominus tecum. 
Benedicta tu in mulieribus, 
Et benedictus fructus [ventris]1 tui Jesus.
Sancta Maria, [Mater Dei]2,
Ora pro nobis peccatoribus,
Nunc et in hora mortis nostrae.
[Ave Maria]3.


View original text (without footnotes)

See also Geert Cuypers's very informative Ave Maria Songs website.

1 omitted by Guarnieri, Nepomuceno, Villa-Lobos
2 not set by Gounod, Holst, Rossini.
3 Cherubini, Cserny, Guarnieri, Holst, Massenet, Mompou, Nepomuceno, Pejačević, Rheinberger, Rossini, Villa-Lobos: "Amen"; Jakobey: "Amen. Ave Maria."
Note: used as the basis for an acrostic in Marchetto da Padova's Ave Regina Celorum / Mater innocentie

Submitted by Emily Ezust [Administrator]

20. Duetto d'amore [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Faith J. Cormier) , copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission


Nous nous aimerons au bord d'un [sentier]1
Où l'herbe soit haute, et fraîche, et bien douce,
Ou dans les grands bois, sur un lit de mousse...
Nous nous aimerons [dans]2 le monde entier.

Nous nous [en irons]3 éperdus, en rêve,
Ne comprenant rien aux bruits d'ici-bas,
Nous aimant toujours, ne nous parlant pas,
Sur un océan qui n'a point de grève.

Nous n'aborderons nulle part : toujours
Un bonheur tranquille, ineffable, immense ;
Et le vent des cieux, plus doux qu'un silence,
Nous murmurera des chansons d'amour.


View original text (without footnotes)
1 de Camondo: "ruisseau"; further changes may exist not shown above.
2 Chausson: "par"
3 Chausson: "aimerons"

Submitted by Ted Perry

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works