6 Nouvelles mélodies

by Jean-Baptiste Théodore Weckerlin (1821 - 1910)

Word count: 526

1. Madelaine [sung text checked 1 time]

Subtitle: Rêverie

Viens écouter l'oiseau qui chante
Comme le printemps dans nos cœurs.
Viens mêler à l'encens des fleurs,
Les parfums de notre âme aimante.
Pour laisser venir le soir,
Au bord de cette fontaine,
Madelaine,
Viens t'asseoir.

Viens rêver au bord de cette onde,
Viens, dans le miroir murmurant
Regarder l'ange caressant
Qui me fait un ciel de ce monde.
Pour laisser venir le soir etc.

Oh ! viens, nos âmes sont deux lyres
Dont le bonheur unit les sons.
Viens faire éclore mes chansons
Sous tes regards et tes sourires.
Pour laisser venir le soir etc.

Authorship

Researcher for this text: Johann Winkler

2. La valse du souvenir [sung text checked 1 time]

Quand la folle brise,
Effleurant les eaux,
Vient chanter dans les roseaux,
Sur la rive assise,
Mon regard vole avec les oiseaux !
Là je pense
En silence
A la France,
A mon beau pays,
Que je chéris.

Dans un mirage
Je vois tour à tour ;
L'humble village,
Où j’ai vu le jour,
La blanche église
Où brille la croix,
Ma sœur assise
Sur le banc de bois.
Quand la folle brise etc.

Sous le feuillage
Du grand marronnier,
On en courage
Le Ménétrier.
On rit, on danse
Le pas villageois,
A la cadence
Se mêlent les voix.
Quand la folle brise etc.

Authorship

Researcher for this text: Johann Winkler

3. La marguerite [sung text checked 1 time]

Subtitle: Villanelle

Quand, au printemps, je recherche les bois
Pour respirer la brise parfumée,
Dans les sentiers, je trouve chaque fois
Ton humble fleur, ô marguerite aimée !
Gentille marguerite,
Sois pour mon cœur toujours
La fleur trois fois bénite,
Sois la fleur des amours ;
O fleur que l'enfant cueille
Et que la vierge effeuille,
Je t'aimerais toujours.

En te voyant je pense à mon enfance,
Je pense aux jours où mes mains le cueillaient,
Ces jours de paix, de joie et d'innocence,
Lorsque mes doigts lentement t'effeuillaient.
Gentille marguerite etc.

Viens, pauvre fleur, égayer ma mansarde,
Soir et matin je veillerai sur toi.
Si tu savais combien au cœur il tarde
De posséder celle en qui l'on a foi !
Gentille marguerite etc.

Fleur des enfants, fleur de la jeune fille,
Tu fus pour moi la fleur de souvenir,
Tu deviendras mon unique famille,
En toi je vois la fleur de l'avenir.
Gentille marguerite etc.

Authorship

Researcher for this text: Johann Winkler

5. Il fait froid dans les bois [sung text checked 1 time]

Subtitle: Tableau d'hiver

Ah ! dans son blanc linceul la terre ensevelie
Semble morte, et le pauvre en son malheur oublie,
Qu'elle s'éveillera belle comme autrefois.
Il fait froid dans les bois !

Enfant, qui n'as d'abri que la céleste voûte,
Plus de fleurs dans les champs, plus de fruits sur la route ;
Et l'hiver a glacé les sources où tu bois ;
Il fait froid dans les bois !

Écoutez ! C'est le bal, la maison est en fête,
Et quand le vent gémit, quand hurle la tempête,
Ici l'on fait chanter la flûte et le hautbois ;
Il fait froid dans les bois !

Écoutez, écoutez, la tempête s'agile
Et va couvrir les cris des malheureux sans gîte !
Vous toutes, qui tremblez à l'abri de vos toits :
Il fait froid dans les bois !

Oui, cœurs aimants, donnez, la sœur de l'espérance,
Rend une joie à qui guérit une souffrance,
Oui, donnez pour le pauvre et pour vous à la fois !
Il fait froid dans les bois !

6. Le jardin d'amour [sung text not yet checked]

Quand je vais au jardin d'amour
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship