Quatre mélodies

Song Cycle by Paul Amiet (1883 - 1942)

Word count: 359

1. Nevermore [sung text not yet checked]

Souvenir, souvenir, que me veux-tu? L'automne
Faisait voler la grive à travers l'air atone,
Et le soleil dardait un rayon monotone
Sur le bois jaunissant où la bise détone.

Nous étions seul à seule et marchions en rêvant,
Elle et moi, les cheveux et la pensée au vent.
Soudain, tournant vers moi son regard émouvant :
"Quel fut ton plus beau jour?" fit sa voix d'or vivant,

Sa voix douce et sonore, au frais timbre angélique.
Un sourire discret lui donna la réplique,
Et je baisai sa main blanche, dévotement.

-- Ah! les premières fleurs, qu'elles sont parfumées !
Et qu'il bruit avec un murmure charmant
Le premier oui qui sort de lèvres bien-aimées !

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura L. Nagle) , "Nevermore", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission
  • HUN Hungarian (Magyar) (Tamás Rédey) , "Nevermore", copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission
  • POL Polish (Polski) (Bronisława Ostrowska) , "Never more", Kraków, J. Mortkowicz, first published 1911

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Les petits lapins [sung text not yet checked]

Campés en rond sur leurs derrières
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship

3. Noël [sung text not yet checked]

Le ciel est noir, la terre est blanche.
Cloches, carillonnez gaîment!
Jésus est né; la Vierge penche
Sur lui son visage charmant.
 
Pas de courtines festonnées
Pour préserver l'enfant du froid;
Rien que les toiles d'araignées
Qui Pendent des poutres du toit.
 
Il tremble sur la paille fraîche,
Ce cher petit enfant Jésus,
Et pour l'échauffer dans sa crèche
L'âne et le bœuf soufflent dessus.
 
La neige au chaume pend ses franges,
Mais sur le toit s'ouvre le Ciel,
Et, tout en blanc, le chœur des anges
Chante aux bergers: "Noël! Noël!"

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) (Emily Wyatt) , copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission

First published in the journal "Le Papillon" (January 10, 1861) under the title "Le Jésus des Neiges"; later published in 1863 in Émaux et Camées under the title "Noël"


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Berceuse [sung text not yet checked]

Dors, mon fieux, dors,
Bercé, berçant.
Fait froid dehors,
Ça glace l'sang.
Mais gna d'chez soi
Qu'pour ceux qu'a d'quoi.

Le vent pince et la neige mouille,
Berçant, bercé.
Dans un chez soi on a d'la houille
Ou du bois d'automn' ramassé,
Berçant, bercé,
Bercé grenouille.

Dors, mon fieux, dors,
Bercé, berçant.
Fait froid dehors, 
Ça glace l'sang.
Mais gna d'chez soi
Qu'pour ceux qu'a d'quoi.

Not' maison à nous,
c'est ma hotte,
Berçant, bercé.
Et l'vieux jupon qui t'emmaillotte
Jusqu'à ta chair est traversé,
Berçant, bercé,
Bercé marmotte.

Dors, mon fieux, dors,
Bercé, berçant.
Fait froid dehors, 
Ça glace l'sang.
Mais gna d'chez soi
Qu'pour ceux qu'a d'quoi.

Ton bedon est vide et gargouille,
Berçant, bercé.
C'est pas pour nous qu'est la potbouille,
Ni le bon pichet renversé,
Berçant, bercé,
Bercé grenouille.

Dors, mon fieux, dors,
Bercé, berçant.
Fait froid dehors, 
Ça glace l'sang.
Mais gna d'chez soi
Qu'pour ceux qu'a d'quoi.

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]