Heures grises

Song Cycle by Édouard Dreyfus Gonzales du Premio-Real (1876 - 1941), as Jean Dora

Word count: 119

7. À Clymène [sung text not yet checked]

Mystiques barcarolles,
Romances sans paroles,
Chère, puisque tes yeux,
  Couleur des cieux,

Puisque ta voix, étrange
Vision qui dérange
Et trouble l'horizon
  De ma raison,

Puisque l'arôme insigne
De ta pâleur de cygne,
Et puisque la candeur
  De ton odeur,

Ah ! puisque tout ton être,
Musique qui pénètre,
Nimbes d'anges défunts,
  Tons et parfums,

A, sur d'almes cadences,
En ses correspondances
Induit mon cœur subtil,
  Ainsi soit-il !

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Emily Ezust) , "To Clymène", copyright ©

Researcher for this text: Didier Pelat

10. Soleils couchants [sung text not yet checked]

Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants.
La mélancolie
Berce de doux chants
Mon cœur qui s'oublie
Aux soleils couchants.
Et d'étranges rêves,
Comme des soleils
Couchants sur les grèves,
Fantômes vermeils,
Défilent sans trêves, 
Défilent, pareils
À des grands soleils
Couchants sur les grèves.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) (Emily Wyatt) , copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Amy Pfrimmer) , copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Pierre Mathé) , "Untergehende Sonnen", copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission

Confirmed with Paul Verlaine, Poèmes Saturniens, troisième édition, Paris, Léon Vanier, 1894, pages 43-44.


Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Ted Perry