by Armand Silvestre (1837 - 1901)

La fée aux chansons
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
Il était une fée,
[D'herbes folles]1 coiffée
Qui courait les buissons,
Sans s'y laisser surprendre,
En Avril, pour apprendre
Aux oiseaux leurs chansons.

Lorsque geais et linottes
Faisaient des fausses notes
En récitant leurs chants.
La Fée, avec constance,
Gourmandait d'importance
Ces élèves méchants.

Sa petite main nue,
D'un brin d'herbe menue
Cueilli dans les halliers,
Pour stimuler leurs zèles,
Fouettait sur leurs ailes
Ces mauvais écoliers.

Par un matin d'automne,
Elle vient et s'étonne,
De voir les bois déserts.
Avec les hirondelles,
Ses amis infidèles
Avaient fui [par]2 les airs.

Et, tout l'hiver, la fée,
D'herbe morte coiffée,
Et comptant les instants,
Sous les forêts immenses
Compose des romances
Pour le prochain printemps.

View original text (without footnotes)

Confirmed with Armand Silvestre, Les ailes d'or. Poésies nouvelles 1878-1880, Paris, G. Charpentier, 1880, pages 142-143.

1 Fauré: "D'herbe folle"
2 Fauré: "dans"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Another version of this text exists in the database.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "The Song Fairy", copyright © 2001, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 30
Word count: 114