by Pierre de Ronsard (1524 - 1585)

L'an se rajeunissait en sa verte...
Language: French (Français) 
L'an se rajeunissait en sa verte jouvence,
Quand je m'épris de vous, mon Hélène cruelle.
Seize ans étaient la fleur de votre âge nouvelle,
Et votre teint sentait encore son enfance.

Vous aviez d'un enfant encor la contenance,
La parole et les pas, votre bouche était belle,
Votre front et vos mains, digues d'une immortelle,
Votre œil qui me fait mourir, quand j'y pense.

Amour, qui ce jour là si grandes beautés vit,
Sur un marbre en mon cœur d'un trait les écrivit.
Et si pour ce jourd'hui vos beautés si parfaites.
Ne sont comme autrefois, je n'en suis moins ravi ;
Ah ! je n'ai pas égard à ce que vous êtes,
Mais au doux souvenir des beautés que je vis.

About the headline (FAQ)

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Johann Winkler

This text was added to the website: 2020-06-12
Line count: 14
Word count: 122