Trois mélodies

Song Cycle by Jean Barraqué (1928 - 1973)

Word count: 1764

English translation: Three songs ( Peter Low)

1. Je dors, et mon coeur veille [sung text checked 1 time]

Je dors, et mon cœur veille : 
j'entends la voix de mon bien-aimé qui frappe à ma porte : 
Ouvrez-moi, ma sœur, mon amie, ma colombe, 
vous qui êtes sans tache ; 
parce que ma tête est pleine de rosée, 
et mes cheveux des gouttes d’eau qui sont tombées pendant la nuit.

Mon bien-aimé a passé sa main par l’ouverture de la porte, 
et mes entrailles se sont émues au bruit qu'il a fait ;

Je me suis levé pour ouvrir à mon bien-aimé.

J'ai ouvert à mon bien-aimé ;
mais il s’en était déjà allé, et il avait passé ailleurs.
Mon âme s’était comme fondue au son de sa voix :
je l'ai cherché, et ne l'ai point trouvé ;
je l'ai appelée, il ne m'a point répondu.

Les gardes qui font le tour de la ville m’ont rencontrée :
ils m’ont frappée et blessée.
Ceux qui gardent les murailles m’ont ôté mon manteau.

Je vous conjure, filles de Jérusalem,
si vous trouvez mon bien-aimé, 
de lui dire que je languis d’amour.

The text shown is a variant of another text.
It is based on

It is based on

Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "I sleep, but my heart is awake", copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. L'étranger [sung text checked 1 time]

Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, [dis]1 ? Ton père, ta mère, ta sœur [ou]1 ton frère ?
- Je n'ai ni père, ni mère, ni sœur, ni frère.
- Tes amis ?
- Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est restée jusqu'à ce jour inconnu.
- Ta patrie ?
- J'ignore sous quelle latitude elle est située.
- La beauté ?
- Je l'aimerais volontiers, déesse et immortelle.
- L'or ?
- Je le hais comme vous haïssez Dieu.
- Eh ! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger ?
- J'aime les nuages. Les nuages qui passent... là-bas...là-bas les merveilleux nuages !

Authorship

Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "The stranger", copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 omitted by Barraqué.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. L'époux infernal [sung text checked 1 time]

[ ... ]

« Ô divin Époux, mon Seigneur, ne refusez pas 
la confession de la plus [triste]2 de vos servantes.
Je suis perdue. Je suis soûle. 
Je suis impure. Quelle vie !

« Pardon, divin Seigneur, pardon ! Ah ! pardon ! 
Que de larmes ! Et que de larmes encore 
plus tard, j'espère !

« Plus tard, je connaîtrai le divin Époux ! 
Je suis née soumise à Lui. -- 
L'autre peut me battre maintenant !

« À présent, je suis au fond du monde ! Ô mes 
amies !… non, pas mes amies… Jamais délires 
ni tortures semblables… Est-ce bête !

« Ah ! je souffre, je crie. Je souffre 
vraiment. Tout pourtant m'est permis, 
chargée du mépris des plus méprisables cœurs.

[ ... ]

« Je suis esclave de l'Époux infernal, 
celui qui a perdu les vierges folles. 
C'est bien ce démon-là. Ce n'est pas un spectre, 
ce n'est pas un fantôme. Mais moi qui ai perdu la sagesse, 
qui suis damnée et morte au monde, -- 
on ne me tuera pas ! -- Comment vous le décrire ! 
je ne sais même plus parler. Je suis en deuil, 
je pleure, j'ai peur. Un peu de fraîcheur, Seigneur, 
si vous voulez, si vous voulez bien !

« Je suis veuve… -- J'étais veuve… -- mais oui, 
j'ai été bien sérieuse jadis, et je ne suis pas née 
pour devenir squelette !… -- 
Lui était presque un enfant… 
Ses délicatesses mystérieuses m'avaient séduite. 
J'ai oublié tout mon devoir humain pour le suivre. 
Quelle vie ! La vraie vie est absente. 
Nous ne sommes pas au monde. Je vais où il va, 
il le faut. Et souvent il s'emporte contre moi, 
moi, la pauvre âme. Le Démon ! -- C'est un Démon, 
vous savez, ce n'est pas un homme.3

[ ... ]

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "The infernal bridegroom", copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Note: this is a prose text; the line breaks are arbitrary.

1 omitted by Barraqué
2 Barraqué: "humble"
3 Barraqué's setting ends here.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]