Trois mélodies for high voice and piano

by Martha Helen Schmidt (b. 1956)

Word count: 248

1. Un grand sommeil noir [sung text not yet checked]

Un grand sommeil noir
Tombe sur ma vie :
Dormez, tout espoir,
Dormez, toute envie !

Je ne vois plus rien,
Je perds la mémoire
Du mal et du bien...
Ô la triste histoire !

Je suis un berceau
Qu'une main balance
Au creux d'un caveau :
Silence, silence !

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CZE Czech (Čeština) (Jaroslav Vrchlický) , "Píseň"
  • ENG English (Corinne Orde) , "A long black sleep", copyright © 2008, (re)printed on this website with kind permission
  • HUN Hungarian (Magyar) (Tamás Rédey) , "Egy álom", copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission

Originally titled Berceuse (Cellulairement, no. 8).


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Le ciel est, par dessus le toit [sung text not yet checked]

Le ciel est, par-dessus le toit,
  Si bleu, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit,
  Berce sa palme.

La cloche, dans le ciel qu'on voit,
  Doucement tinte.
Un oiseau sur l'arbre qu'on voit
  Chante sa plainte.

Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là
  Simple et tranquille.
Cette paisible rumeur-là
  Vient de la ville.

Qu'as-tu fait, ô toi que voilà
  Pleurant sans cesse,
Dis, qu'as-tu fait, toi que voilà,
  De ta jeunesse ?

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "監禁", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • CZE Czech (Čeština) (Jaroslav Vrchlický) , "Píseň"
  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright © 2016
  • ENG English (Ernest Dowson) , no title, appears in Decorations, in After Paul Verlaine, no. 4
  • ITA Italian (Italiano) (Ferdinando Albeggiani) , "Il cielo, lassù oltre il tetto", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Desde la prisión", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Ted Perry

3. Mon rêve familier [sung text not yet checked]

Je fais [souvent]1 ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même,
Ni tout à fait une autre, et m'aime, et me comprend.

Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
Pour elle seule hélas cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle [brune, blonde]2 ou rousse? je l'ignore...
Son nom? je me souviens qu'il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la Vie exila;

Son regard est pareil au regard des statues
Et, pour sa voix, lointaine, et calme et grave, elle a 
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "My familiar dream", copyright © 2000, (re)printed on this website with kind permission
  • ITA Italian (Italiano) (Ignazio Giacona) , "Il mio sogno familiare", copyright © 2010, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Bosmans: "parfois"
2 Bosmans: "blonde, brune"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]