Poèmes de la Pléiade, Vol. VIII

Song Cycle by Jacques Leguerney (1906 - 1997)

Word count: 578

1. D'une fontaine [sung text checked 1 time]

Cette fontaine est froide, et son eau doux-coulante,
la couleur d'argent, semble parler d'Amour;
Un herbage mollet reverdit tout autour, 
Et les aunes font ombre à la chaleur brûlante.

Le feuillage obéit à Zéphyr qui l'évente,
Soupirant, amoureux, en ce plaisant séjour;
Le soleil clair de flamme est au milieu du jour,
Et la terre se fend de l'ardeur violente.

Passant, par le travail du long chemin lassé
Brûlé de la chaleur et de la soif pressé, 
Arrête en cette place où ton bonheur te mène;
L'agréable repos ton corps délassera,

L'ombrage et le vent frais ton ardeur chassera,
Et ta soif se perdra dans l'eau de la fontaine.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Judith Kellock) , "On a fountain", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Judith Kellock

2. Sur la mort de Diane [sung text checked 1 time]

Comme on voit parmi l'air un éclair radieux 
Glisser subtilement et se perdre en la nue, 
Cette âme heureuse et sainte, aux mortels inconnue,
Coula d'un jeune cœur pour s'envoler aux cieux. 

Mon penser la suivit, au défaut de mes yeux, 
Jusqu'aux voûtes du ciel tout clair de sa venue, 
Et voit qu'en tant de gloire où elle est retenue, 
Elle a deuil que je sois encore en ces bas lieux. 

Mais tu n'y seras guère, ô déesse ! à m'attendre,
Car je n'étais resté que pour cueillir ta cendre, 
Et ta mémoire sainte orner comme je dois ; 

Maintenant que j'ai fait ce devoir pitoyable, 
Las de pleurer, de vivre et d'être misérable, 
J'abandonne la terre et vole auprès de toi.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) , "On the death of Diana", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Le tombeau de Ronsard, composé par lui-même [sung text checked 1 time]

Ronsard repose ici, qui, hardi des l'enfance, 
Détourna d'Helicon les muses en la France,
Suivant le son du luth et les traits d'Apollon. 
Mais peu valut sa muse encontre l'aiguillon 
De la mort, qui cruelle en ce tombeau l'enserre: 
Son âme soit à Dieu, son corps soit à la terre.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) , "Ronsard lies here, bold from childhood", copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Avril [sung text checked 1 time]

Avril, l'honneur [et]1 des bois
    Et des mois:
Avril, la douce espérance
Des fruicts qui sous le coton
    Du bouton
Nourissent leur jeune enfance.

Avril, l'honneur des prez verds,
    Jaunes, pers,
Qui d'une humeur bigarrée
Emaillent de mille fleurs
    De couleurs,
Leur parure diaprée.

[ ... ]

Avril, c'est ta douce main
    Qui du sein
De la nature desserre
Une moisson de senteurs,
    Et de fleurs,
Embaumant l'Air et la Terre.

[ ... ]

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Bertram Kottmann) , "April", copyright © 2006, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "April", copyright © 2006, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Leguerney uses a modernized version: fruicts -> fruits ; prez verds -> prés verts

1 omitted by Godard

Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Andrew Schneider [Guest Editor]