by Pierre-Félix Louis (1870 - 1925), as Pierre Louÿs

La nuit s'éfface. Les étoiles...
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG ENG GER
La nuit s'éfface. Les étoiles s'éloignent.
Voici que les dernières courtisanes 
sont rentrées avec les amants. 
Et moi, dans la pluie du matin, 
j'écris ces vers sur le sable.

Les feuilles sont chargées d'eau brillante. 
Des ruisseaux à travers les sentiers
entraînent la terre et les feuilles mortes.
La pluie, goutte à goutte, 
fait des trous dans ma chanson.

Oh! que je suis triste et seule ici! 
Les plus jeunes ne me regardent pas; 
[les plus âgés m'ont oublieé]1.
[C'est bien. Ils apprendront] mes vers, 
et les enfants de leurs enfants.

Voilà ce que ni Myrtalê, ni Thaïs, 
ni Glykére ne se diront, 
le jour où leurs belles joues seront creuses.  
Ceux qui aimeront après moi 
chanteront mes strophes ensemble.

About the headline (FAQ)

View original text (without footnotes)
1 Koechlin: "et les plus âgés m'oublient"
2 Koechlin: "Mais tous ils sauront"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Sarah Daughtrey) , "Morning rain", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Marvin J. Ward) , "The Morning Rain", copyright © 2003, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "Morgenregen", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Sarah Daughtrey

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 20
Word count: 120