Trois chants d'été

by Jean Cartan (1906 - 1932)

Word count: 152

1. Sensation [sung text not yet checked]

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Réveur, j'en sentirai la fraîcheur mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tète nue ! 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infïni me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien
Par la Nature, -- heureux comme avec une femme.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ITA Italian (Italiano) (Ferdinando Albeggiani) , "Sensazione", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: John Versmoren

2. L'orage favorable [sung text not yet checked]

Je maudissais la pluie qui faisait résonner mon toit et
M'empêchait de dormir
 
Je maudissais le vent qui saccageait mon jardin.
 
Mais, tu es arrivée !
 
Et j'ai remercié la pluie, puisque tu as dû ôter ta robe
Mouillée et j'ai remercié le vent, qui venait d'éteindre ma lampe.

Authorship

Based on

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Ngo Gay Ngy [sung text not yet checked]

Comme la lune dans le ciel bleu,
je suis seule dans ma chambre.
J'ai éteint la lampe, je pleure.
Je pleure parce que vous êtes loin de moi
et que vous ne saurez jamais
combien je vous aime.

Authorship

Based on

See other settings of this text.

Researcher for this text: Sharon Krebs [Guest Editor]